2019, excellent cru pour Bosch Rexroth

Bosch Rexroth a connu une excellente année 2019, mais a vu ses entrées de commandes chuter de 20,3 % au deuxième semestre dans le secteur automobile. © Bosch Rexroth

Avec un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros en 2019, Bosch Rexroth réalise un chiffre d'affaires égal à celui de l'année précédente, année record. Le ralentissement mondial de l'économie et la pandémie du COVID-19 obscurcissent néanmoins les perspectives économiques pour 2020. 

Le bon résultat 2019 est principalement dû à une activité confirmée en hydraulique, son cœur de métier, et à l'élargissement de son offre en automation, lui ouvrant ainsi de nouveaux marchés. Rolf Najork, membre du comité de direction de Robert Bosch et président de Bosch Rexroth AG, explique : « Compte tenu de la volatilité des marchés et du ralentissement sensible de la conjoncture, obtenir ce très bon résultat n'était pas facile à réaliser. Il démontre que la largeur de notre gamme et la variété de nos divisions technologiques représentent un avantage certain, et que nous avons pris les bonnes orientations en adaptant notre organisation. » En 2019 Bosch Rexroth a pu s'inscrire dans la continuité du succès de l'année précédente, dans toutes les régions du monde : les marchés allemand et européen sont restés les plus solides. En Allemagne, le chiffre d'affaires a diminué de 4,1 % pour atteindre 1,4 milliard d'euros, tandis que sur les autres marchés européens (hors Allemagne) le chiffre d'affaires a baissé de 0,3 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 2,1 milliards d'euros. Sur les marchés en croissance de la région Asie-Pacifique/Afrique Bosch Rexroth a réalisé un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros, ce qui représente une légère progression de 0,6 %. Dans la zone Amérique du Nord et Amérique du Sud le chiffre d'affaires a augmenté de 5,3 % pour atteindre 1,1 milliard d'euros. Au 31 décembre 2019, l'entreprise comptait 31 000 collaborateurs, tous pays confondus. Pour l'année 2020, Bosch Rexroth prévoit une baisse d'activité dans toutes les zones géographiques et sur tous les secteurs industriels, du fait du ralentissement mondial de l'économie et de changements structurels dans le secteur de l'industrie automobile. Le groupe a vu ses entrées de commandes chuter de 20,3 % en 2019 dans ce secteur. D'autre part, les perspectives économiques de l'année 2020 sont assombries par la pandémie du COVID-19. C'est pourquoi la mise en œuvre systématique de mesures d'amélioration de la compétitivité reste importante pour Bosch Rexroth. « L'évolution de la crise du COVID-19 nous mobilise actuellement beaucoup. Ces dernières semaines, nous avons pris des mesures importantes afin de protéger nos collaborateurs, nos clients et nos partenaires tout en assurant le meilleur service possible » indique Rolf Najork.