Artema lance une plateforme d’achat pour ses adhérents

Le syndicat de la mécatronique Artema a ouvert, le 30 septembre dernier, sa plateforme d’achat à ses adhérents. Une façon d’améliorer la qualité du service du syndicat, en sus des avantages économiques proposés sur les achats non stratégiques.

« Artema, comme de nombreux syndicats, était souvent sollicité par des fournisseurs depuis une dizaine d’années. Je considérais que les prestations proposées n’étaient pas abouties.  La société Qantis nous a proposé une démo plutôt engageante. J’ai perçu non seulement l’avantage économique, mais aussi la capacité d’accompagner nos adhérents. » Annoncé par la déléguée générale d’Artema Laurence Chérillat à l’occasion des Journées de la mécatronique (JAM, les 23 et 24 septembre derniers, thème : l’hyper coopération), le lancement de la plateforme d’achat a vu le jour le 30 septembre 2021. « L’ADN de Qantis correspond bien à celui du syndicat, ils possèdent une approche très collective » souligne-t-elle. Le syndicat propose à ses adhérents d’accéder à des remises préférentielles sur les fournitures non stratégiques.
Ces remises peuvent atteindre jusqu’à 50% selon les articles et les fournisseurs, et en moyenne 27%. À une époque où les tarifs de l’énergie (+ 50% pour l’électricité !) et des matières premières explosent, la démarche apporte un peu de baume au cœur des industriels. Ces derniers « soignent souvent leurs achats stratégiques, mais s’occupent peu du reste » remarque Laurence Chérillat. Elle souligne l’importance de ce service non seulement en termes de prix, mais de service et de temps gagné : « l’économie de temps est presque plus importante que l’économie d’argent. De plus, la plateforme accompagne vraiment les adhérents » indique-t-elle. La hotline mise en œuvre est là pour ça. Elle permet par exemple de connaître les fournisseurs ou les produits référencés.

Webinaires
En mutualisant les achats de 30 000 entreprises recensées, les membres d’Artema rentabilisent leurs recherches. Quelque 50 fournisseurs sont déjà référencés, un chiffre appelé à évoluer à la hausse. La plateforme d’achats centralise déjà des offres couvrant l’achat/la location de véhicules, la fourniture de bureau, la téléphonie, l’énergie, le contrôle réglementaire, l’entretien des locaux, l’intérim, les achats durables… liste non exhaustive. De plus les adhérents Artema s’affranchissent de l’étape des négociations de leurs accords-cadres en profitant de tarifs très avantageux déjà négociés en amont.
La collaboration avec Qantis remonte à juin 2021, avec un développement de la plateforme Artema au cours de l’été. « Cette plateforme est le fruit de la volonté de Jean-Claude Reverdell, le président d’Artema, qui souhaitait offrir davantage de services aux adhérents » souligne Laurence Chérillat. Cet investissement sera enrichi par des informations régulières vers les adhérents notamment sous la forme de webinaires en lien avec les prospectives des entreprises. Le premier sera consacré à la mobilité propre pour optimiser son empreinte carbone : aspects réglementaires et obligations pour les entreprises, ou quel parc automobile pour demain ?