, ,

ATHP fête ses 20 ans dans de nouveaux locaux

C’est un beau cadeau d’anniversaire que s’est offert la société ATHP à l’occasion de ses vingt ans ! De nouveaux locaux flambant neufs viennent d’accueillir les collaborateurs de la jeune entreprise spécialisée dans la maintenance pluridisciplinaire. Un bel outil qui va lui permettre d’affirmer toujours plus son principal objectif : accroître la fiabilité et la disponibilité des équipements de ses clients.

« Offrir à nos clients un service global sur leurs équipements industriels constitue un de nos engagements », a réaffirmé Florian Ledroit à l’occasion de l’inauguration officielle des nouveaux locaux de la société ATHP. Face aux nombreux clients, fournisseurs, partenaires et représentants des collectivités locales qui avaient honoré cette manifestation de leur présence, le président de l’entreprise francilienne a insisté sur ce qui constitue la principale raison d’être de la société qu’il a reprise il y a treize ans.

Diversification
Spécialisée à l’origine dans les systèmes oléohydrauliques, « ATHP s’est très fortement diversifiée durant ces six dernières années pour devenir un acteur de la maintenance multi techniques », précise Florian Ledroit. Cette stratégie s’est rapidement concrètisée dans les faits puisque l’hydraulique pure, qui représentait encore 70% des activités de l’entreprise il y a quelques années, n’est plus actuellement qu’à l’origine de 30% de son chiffre d’affaires. ATHP n’en renie pas pour autant sa spécialité originelle. « C’est encore bien souvent grâce à l’hydraulique que nous remportons de nouvelles affaires », insiste le président de l’entreprise ! La diversification s’est ensuite poursuivie au niveau de la clientèle et de nouveaux équipements tels que machines spéciales, machines-outils, ponts roulants, levage… 

L’élargissement de ses domaines d’intervention explique le besoin ressenti par l’entreprise de s’installer au sein de nouveaux locaux, toujours implantés en Seine et Marne, mieux adaptés au développement de ses compétences en électrotechnique, automatismes, hydraulique, pneumatique et mécanique.

Et depuis juillet dernier, à l’issue d’une période de construction de seulement 7 mois, ce sont ainsi quelque 1.700 m² de bureaux, stocks et ateliers qui sont mis à la disposition des clients d’ATHP. Le nouveau site abrite également France Lubrifiants Services (FLS), distributeur des lubrifiants industriels Shell. Cette société, qui commercialise quelque 6.000 tonnes d’huile par an, est dirigée par Pierre Baillergeau, « associé et ami depuis bientôt trente ans »  a tenu à rappeler Florian Ledroit !

Fiabilisation des équipements
Equipé de nouveaux moyens de levage (pont roulant), stockage (stockeur vertical), usinage (tour, fraiseuse, scie, perceuse à colonne), soudage (poste TIG), mécano-soudure et électricité-automatismes, ainsi que d’équipements de démontage de vérins et d’un banc d’essais, les nouveaux locaux présentent notamment l’avantage de pouvoir accueillir les machines et engins des clients (poids lourds, foreuses, nacelles, etc…). « Mais aujourd’hui, quelque 80% de nos activités sont réalisés sur les sites mêmes des clients », précise Florian Ledroit. ATHP s’est ainsi dotée de huit véhicules d’intervention équipés afin de pouvoir servir une clientèle de grands donneurs d’ordres implantés essentiellement en Ile-de-France. Illustration de cette démarche : deux des quatorze collaborateurs de l’entreprise sont actuellement installés à demeure chez des clients !

L’ensemble de ces moyens permet à l’entreprise de proposer une solution globale. Solution qui englobe un véritable engagement sur l’accroissement du taux de disponibilité des machines. « Nous nous sommes engagés dans une démarche de fiabilisation des équipements, explique Florian Ledroit. Certains  de nos clients nous confient la gestion de parcs représentant plusieurs centaines de machines ! Nous venons ainsi d’être sollicités pour reprendre un parc de 300 équipements. En un mois de temps, nous avons implanté une base-vie, déployé notre GMAO, mis une équipe compétente en place et nous assurons même l’assistance au contrôle réglementaire obligatoire. C’est du véritable clés en main ! » 

En outre, même si ATHP est avant tout une société de maintenance industrielle, il peut lui arriver de se voir confier la réalisation de systèmes spéciaux produits en série limitée. Cela a récemment été le cas concernant une quinzaine de kits complets de dépollution embarqués… 

20 ans d’expérience dans la maintenance industrielle

Fondée en 1995 par Roger Petit avec comme unique activité la conception et la maintenance de systèmes oléohydrauliques, ATHP a été reprise en 2003 par Florian Detroit, son actuel président, avec son associé Pierre Baillergeau, également dirigeant de la société France Lubrifiants Services qui partage ses nouveaux locaux. Sous l’impulsion de son nouveau responsable, l’entreprise francilienne a vu ses activités s’ouvrir à de nouveaux domaines (électricité, automatismes, électro-mécanique…) jusqu'à acquérir une compétence multi-techniques. Le lancement de l’applicatif de GMAO dédié Web Maint® lui a fait franchir une nouvelle étape et toucher une nouvelle tranche de clientèle. ATHP remporte ainsi un premier marché d’envergure en 2012 concernant un parc de 750 équipements. L’entreprise, qui emploie aujourd’hui14 personnes, a consacré quelque 2 millions d’euros à la construction et à l’équipement des nouveaux locaux dans lesquels elle vient d’emménager en Seine-et-Marne. ATHP fait partie depuis 2003 du réseau de La RHC (Réparation hydraulique contrôlée) qui rassemble une douzaine d’entreprises spécialisées dans la maintenance. Grâce à la mutualisation de leurs moyens de production, les membres de La RHC ont la possibilité d’intervenir au niveau national.

Applicatif de GMAO 
Toujours dans le but de renforcer ses compétences en matière de maintenance d’équipements dans leur totalité, ATHP a lancé il y a quelques années l’applicatif de GMAO « Web Maint ». Ce système d’accès dédié sur internet permet aux clients de suivre et de manager en direct les parcs machines qu’ils confient à ATHP et surtout, d’en contrôler en ligne leurs coûts et leur fiabilisation. « Avec Web Maint, le client garde la main sur ce qui se passe chez lui, il peut voir en temps réel les équipements à l’arrêt, les opérations en cours et à venir, les temps d’immobilisation, etc… », décrit Florian Ledroit. A ce jour, ce sont quelque 1.300 machines réparties sur une quarantaine de sites qui sont répertoriées par le service Web Maint.  ATHP intervient principalement dans les secteurs des transports et de l’industrie. Avec les nouveaux moyens déployés en 2015, l’entreprise espère également s’implanter sur le marché du BTP et commence en outre à décrocher certaines contrats dans le domaine environnemental (centres de tri de déchets, incinérateurs…). Parmi les dernières affaires sur lesquelles ATHP a été amenée à intervenir, on peut notamment citer une installation de pilotage automatique de 70 vannes d’ouverture de cuves de lubrifiants avec purges automatiques des tuyaux pour éviter les mélanges (armoire électrique, automatismes, asservissements, IHM, formation), la maintenance d’une nacelle destinée à l’entretien des équipements embarqués dans le toit des RER (filtres, contacts caténaires…) avec mise en sécurité de l’ensemble, le contrôle de fuites internes sur des vérins haute pression (plus de 700 bar) destinés au levage de charges dans le domaine ferroviaire, le contrôle de l’étanchéité de distributeurs sur des grues, une intervention sur des groupes d’air comprimé desservant une base aérienne, la maintenance de bras de manutention de pare-brises dans le secteur automobile, la maintenance de ponts roulants et de colonnes de levage d’essieux de RER, des interventions sur des machines à laver de bogies…

Taux de disponibilité
« Notre principal objectif est que nos clients puissent se consacrer entièrement à leur métier de base, explique Florian Ledroit. ATHP dispose de la souplesse, de la réactivité et des compétences nécessaires pour les décharger de leur principal souci, à savoir la disponibilité de leurs équipements ». De fait, cette préoccupation n’a fait que s’accroître avec le ralentissement de l’investissement et donc du renouvellement des parcs machines. Afin d’être en mesure d’apporter toujours plus de compétences à des clients qui ont eu tendance à externaliser tout ce qui ne concerne pas directement leur cœur de métier, ATHP consacre  une attention particulière à la formation de son personnel. Quelque 7 à 8% de la masse salariale de l’entreprise sont ainsi consacrés à la formation professionnelle et chaque collaborateur de l’entreprise passe en moyenne une semaine à 15 jours en formation chaque année. Les compétences multi-technologiques sont plus que jamais à l’ordre du jour. Même si le dernier collaborateur embauché est un hydraulicien, les équipes d’ATHP prendront en charge sa montée en compétence dans tous les autres domaines d’intervention de l’entreprise. Domaines qui ne demandent qu’à s’élargir. Florian Ledroit examine ainsi de près les derniers développements en matière de RFID, suivi et traçabilité des équipements et transferts d’information…

Les derniers articles sur ce thème

Les vérins Eaton de la gamme XL sont pourvus d’un revêtement d’Eatonite, une couche anti-corrosion très dense qui empêche l’altération du…

Hutchinson Le Joint Français prépare la construction d’un nouveau bâtiment logistique d’une surface de 4 000 m2, avec 300 m2 de bureaux et…

Conçus pour des courses allant jusqu’à 220 mm, les axes et modules à moteurs linéaires proposés par Faulhaber répondent à la demande de…