, , ,

Compteurs de particules : Pamas fête ses 25 ans

Spécialisée dans le domaine des compteurs automatiques de particules destinés à contrôler la contamination des fluides hydrauliques, des huiles de lubrification, de l’eau, du fuel ou des liquides pharmaceutiques, la société allemande Pamas fêtera ses 25 ans le 1er juin prochain.

Qu’ils soient online ou offline, fonctionnant sous pression ou non, utilisés en laboratoire ou sur le terrain, les compteurs de particules développés par Pamas se caractérisent par leur modularité. Grâce à ce type d’instruments, l’utilisateur final peut rapidement vérifier si son fluide est contaminé et dans quelle proportion. Basés sur un principe de mesure optique utilisant des capteurs de lumière réalisés au sein de l’usine allemande de l’entreprise, les compteurs de Pamas ont été enrichis au fil des années par bon nombre d’options complémentaires. La gamme Pamas S40 constitue un bon exemple de cette évolution. Outre le comptage de particules en laboratoire, ce matériel peut également être utilisé pour des mesures en ligne. Dans ce dernier cas, le compteur de particules est intégré à un circuit hydraulique ou à un système de lubrification en service. Un échantillon du fluide est extrait du système via une valve bypass et envoyé dans le compteur, permettant de déterminer s’il est conforme ou excède le niveau de contamination prédéfini. Doté d’un réducteur de pression intégré, le Pamas S40 peut mesurer la contamination de fluides sous pression. Sa conception lui permet également de ne pas être affecté par les environnements difficiles. 

Applications spéciales
En coopération étroite avec les utilisateurs finaux, Pamas a développé des solutions adaptées aux applications spécifiques. C’est le cas d’un compteur mis au point à la demande d’un client œuvrant dans le domaine aéronautique souhaitant disposer d’un équipement pouvant fonctionner avec des fluides hydrauliques corrosifs. Fabriqué à l’aide de composants chimiquement stables, ce compteur spécial a, par la suite, donné lieu au lancement d’une nouvelle version du Pamas S40 destinées à d’autres applications utilisant des liquides corrosifs.

D’autres versions dérivées du Pamas S40 ont également été conçues pour les fluides aéronautiques (Skydrol) et les fluides hydrauliques à base d’eau utilisés dans le domaine Oil&Gas. Dans ce dernier cas, les résultats obtenus sont conformes aux spécifications des normes SAE AS 4059 et NAS 1638, ainsi que des standards Gost 17216 et GJB 420 utilisés en Russie et en Chine. Pamas est partie prenante aux travaux de normalisation relatifs aux compteurs de particules. La société allemande participe à l’élaboration de la norme ISO 11171 concernant la calibration des compteurs automatiques de particules. Pamas est également impliquée dans les travaux de l’ASTM (American Society for Testing and Materials), de l’EI (Energy Institute) et du VDA (Verband der Automobilindustrie). Certifiée ISO 9001 version 2008, l’entreprise est un des membres fondateurs du Cleaning Excellence Center (CEC) et fait partie du VDMA (Verband Deutscher Maschinen und Anlagenbau). Basé à Rutesheim, au sud de l’Allemagne, Pamas dispose de 10 filiales implantées dans 7 pays. L’entreprise participe à plusieurs salons professionnels en 2017, parmi lesquels ConExpo et IFPE (International Fluid Power Exhibition) à Las Vegas, du 7 au 11 mars, Forum Labo Biotech à Paris, du 29 au 31 mars, à la foire de Hanovre, du 24 au 28 avril, et à l’OTC (Offshore Technolohgu Conference and Exhibition) à Houston, du 1er au 4 mai.

Les derniers articles sur ce thème

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…