,

Mitsubishi Electric, 100 ans d’innovation

Le groupe Mitsubishi Electric a fêté en 2021 ses 100 ans d’existence. L’entité japonaise également inauguré l’agrandissement de son siège à Rueil-Malmaison. L’occasion de revenir sur l’histoire d’une entreprise à la pointe de la technologie dans les automatismes, notamment.

Mitsubishi Electric développe, fabrique et commercialise des équipements électriques et électroniques pour le traitement de l'information et les communications, le développement spatial et les communications par satellite, les biens de consommation électroniques, l'automatisation industrielle, l'énergie, la mobilité, la construction, le chauffage et la climatisation. L'Europe est depuis longtemps un marché clé pour le groupe. En 1969, l'entreprise y a ouvert son premier bureau de représentation, devenu la base de ses activités EMEA actuelles. Son implantation en France date de 1975 et s‘est transformée en succursale de Mitsubishi Electric Europe B.V. en 1996.
La division Automatismes Industriels de Mitsubishi Electric a été dans le peloton de tête mondial pour le développement de produits d'automatisation. Dès 1973, l'entreprise a développé son premier automate programmable, conçu pour remplacer les armoires de commande de relais. Des innovations dans le domaine des variateurs de fréquence, des servomoteurs et des robots industriels ont suivi, et en 2007, la société a lancé la plate-forme iQ, première plate-forme d'automatisation intégrant quatre types de contrôleurs sur une seule plate-forme - robot, mouvement, commande numérique et automate programmable. Mitsubishi Electric Europe B.V., Factory Automation EMEA, a son siège européen à Ratingen près de Düsseldorf, en Allemagne, et fait partie de Mitsubishi Electric Europe B.V. qui est représentée en Allemagne depuis 1978, une filiale à part entière de Mitsubishi Electric Corporation au Japon. Le rôle de Factory Automation EMEA est de gérer les ventes et l’assistance des solutions d’automatismes industriels à travers son réseau de succursales et de distributeurs locaux dans toute la région EMEA.

Pionnière de la digitalisation
En 2001, Mitsubishi Electric a lancé son concept e-F@ctory, une approche pionnière de la numérisation, des années avant la définition de l'industrie 4.0 ou l'essor de l'Internet des Objets. Ce concept a contribué à la réputation du constructeur auprès de ses clients. Des partenariats solides ont également poussé l'entreprise à faire évoluer continuellement l‘Alliance e-F@ctory, partie intégrante du concept e-F@ctory. Ainsi, Mitsubishi Electric et ses partenaires ont-ils pu offrir à leurs clients communs une gamme plus large de solutions optimisées qui les aide à mettre en valeur leur avantage concurrentiel et à poursuivre la transformation numérique de leur entreprise.

Bâtiment high-tech
Propriété du Crédit Agricole Assurance, l’immeuble Online, qui abrite le siège français du groupe à Rueil-Malmaison, a été restructuré et agrandi par son architecte d’origine, Jean-Paul Viguier, en 2019. Il couvre désormais une surface de 18 200 m² sur 7 niveaux, Mitsubishi Electric en occupant 45 %. Triplement certifié ‘‘HQE Excellent‘‘, ‘‘BREEAM Very Good‘‘ et ‘‘RT-2012-30%‘‘ grâce à une enveloppe bioclimatique, il possède un système de climatisation peu énergivore, une qualité d’air élevée et l‘installation d’une GTB (Gestion Technique du Bâtiment) performante contrôlant tous les paramètres du site.
Un show-room de 240 m2 y détaille les solutions d’automatismes du groupe. Parmi celles-ci, le cobot Melfa Assista, conçu pour travailler à proximité des opérateurs sans avoir besoin de dispositifs ou de barrières de sécurité. Il répond aux exigences actuelles de la distanciation du travail dans l’industrie. Il satisfait aussi bien les besoins d’applications industrielles standards que ceux des tâches d'assemblage complexes, précises et délicates, ou bien d’opérations répétitives de « pick & place » avec de hauts niveaux de fiabilité. Sa configuration est simplifiée grâce à la fonctionnalité d'apprentissage direct qui permet à l'utilisateur de déplacer le bras du cobot vers chaque position requise. La position est ensuite enregistrée en appuyant sur un bouton intégré au bras.

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.