NTN-SNR revisite l’agroalimentaire

NTN-SNR a conçu une matrice polymère contenant une grande quantité d’huile en guise de lubrifiant, qui remplit le volume libre du roulement à 100 %. © NTN – SNR
Les inserts sont équipés d’un joint en élastomère, protégé par un déflecteur pour contrer tout choc ou contrainte mécanique éventuelle. © NTN – SNR

Afin d’optimiser et renforcer son offre à court terme, NTN-SNR prévoit d’investir sur ses solutions agroalimentaires. L’objectif ? Une production optimale et sans risque pour l’utilisateur. Un investissement nécessaire pour un secteur aux normes toujours plus drastiques sur ce marché. Avec un coût moyen de 7,92 millions d’euros, le rappel de produits dans l’industrie agroalimentaire, entre 2012 et 2017, dans le monde, représente un surcoût substantiel.

Dans 75 % des cas, les causes sont une contamination bactérienne, allergène ou la présence d’un corps étranger. Malgré des normes strictes, le marché agroalimentaire est leader de l’industrie française avec 180 milliards d’euros de chiffre d’affaires (CA) en 2017. C’est aussi le 2ème secteur industriel le plus touché par les rappels et retraits de produits (16 %), après l’automobile. Un phénomène à risque pour la santé des consommateurs et pour la réputation des entreprises, qui essuient des pertes considérables.
NTN-SNR a donc décidé de mutualiser ses forces et d’étoffer ses équipes dédiées dans l’optique de faire de l’agroalimentaire son nouveau cheval de bataille. Réétudier et réintégrer l’ensemble des contraintes du secteur, identifier à nouveau les différents segments et gammes pour répondre avec précision à chaque besoin, tout en restant accessible à tous les acteurs du marché, tel est l’enjeu du nouveau positionnement de l’entreprise.

Des contraintes élevées
Lavages à haute-pression, agents de nettoyage, humidité, particules fines, normes d’hygiène ou hautes cadences, l’agroalimentaire est un environnement à fortes contraintes. Pour assurer une production durable, respectueuse des normes sanitaires et adaptée à chaque secteur d’activité, NTN-SNR mise sur le développement de ses gammes déjà présentes sur le marché, avec comme principales cibles européennes : l’Allemagne et l’Italie pour la fabrication de machines, la France et l’Espagne pour la maintenance. Éliminer les risques d’incident, réduire les temps de maintenance afin d’augmenter la rentabilité et garantir la sérénité, voilà les objectifs à court terme de NTN-SNR, sur le marché agroalimentaire.

Des solutions adaptées
Pour ce faire, l’entreprise propose une large gamme de roulements, solutions de lubrifications, guidages linéaires et paliers autoaligneurs en acier inoxydable ou thermoplastique. NTN-SNR a fait le choix de proposer des paliers tout inox, là où parfois certains acteurs du marché ne le proposent que pour l’insert, associé à un logement avec revêtement anti-corrosion. Les inserts sont équipés d’un joint en élastomère, protégé par un déflecteur pour contrer tout choc ou contrainte mécanique éventuelle. Quant aux capots de protection additionnels, ils sont pourvus d’un joint radial ou double lèvre, offrant une résistance supplémentaire aux lavages à haute pression, même en direct. Ces systèmes constituent de véritables boucliers contre l’humidité et la saleté. Pour plus de confort d’utilisation, les inserts NTN-SNR sont disponibles avec la graisse solide alimentaire Lubsolid. En effet, 55 % des avaries prématurées de roulements résultent d’une lubrification inadaptée. C’est pourquoi l’entreprise a conçu une matrice polymère contenant une grande quantité d’huile en guise de lubrifiant, qui remplit le volume libre du roulement à 100 %. Résultat ? Ni la pollution ni l’eau ne peuvent rentrer. Grâce à son état solide, cette graisse ne peut s’écouler et garantit la propreté de l’environnement. Ces propriétés multiplient jusqu’à 20 fois la durée de vie du roulement, par rapport à une pièce lubrifiée avec une graisse standard haute performance. Devant l’attrait représenté par cette technologie et une demande croissante des utilisateurs, l’entreprise prévoit d’investir dans sa graisse solide alimentaire, afin de sécuriser la production tout en augmentant ses capacités de fabrication.