N°202 - Septembre 2020

N°202 - Septembre 2020

Résilience…

​​​​​​​Même s’il est prématuré de faire un bilan de cette invraisemblable crise sanitaire, les premières données économiques post-COVID tombent. Dans ses nouvelles prévisions, le FMI indique qu’il attend, pour la France, une contraction de - 12,5 % du PIB en 2020 et qu’il anticipe une reprise de 7,3 % en 2021. Un verdict qui ne tient pas compte du rebond relevé par l’Insee en mai et juin. Dans sa dernière note de conjoncture, l’Insee constate en effet qu’en moyenne, au mois de juin, l’économie française tourne à 88 % de ses capacités contre 71% en avril. Le plongeon de l’économie française sera finalement moins violent qu’attendu en 2020, mais plus sévère en 2021, estime par exemple l’économiste Philippe Waechter.
​​​​​​​Dans ce contexte, les métiers de la transmission de puissance auront fort à faire pour combler le manque à gagner, d’autant que l’année 2019 voit un léger repli, après des années en croissance. Le numéro de septembre est ainsi l’occasion, pour Fluides et Transmissions, de dresser le bilan de l’année précédente. Nous ne dérogeons pas à cette règle, et les éléments de synthèse fournis par le syndicat de la mécatronique, Artema, montre que le repli avait déjà commencé en 2019. Ce constat ne doit pas faire oublier les ressources dont disposent la France, en termes d’infrastructures, de compétences et de capacité à se réinventer. De même pour l’Italie, au tissu industriel extrêmement performant. De nombreuses PME fournissent un exemple de la résilience propre à l’industrie en France. Ce magazine en témoigne. Les entreprises ont su s’organiser, mettre en place les dispositifs adéquats, continuer à travailler et sont prêtes pour un nouveau départ. Modestement, nous serons à leurs côtés…

Karim Boudehane, Rédacteur en chef