, , ,

Bondioli & Pavesi France fête ses 50 ans

Toute première filiale étrangère créée par le groupe italien, Bondioli & Pavesi France fête ses cinquante ans d’existence. Implantée en région parisienne au sein d’un bâtiment neuf où elle dispose de stocks conséquents, d’un atelier de montage et d’adaptation de produits et d’un banc d’essais, la filiale française s’est également dotée des moyens d’accueillir les machines de ses clients. Objectif : proposer aux constructeurs d’engins mobiles et agricoles des solutions complètes alliant ses compétences en transmissions mécaniques et hydrauliques.

Spécialisé à l’origine dans les transmissions mécaniques, Bondioli & Pavesi a depuis élargi ses domaines d’intervention à l’oléo-hydraulique et à l’électronique afin de proposer une offre complète en transmission de puissance à des clients œuvrant dans les domaines du machinisme agricole et des engins mobiles. Très rapidement aussi, le groupe italien créé en 1950 s’est tourné vers l’exportation et, dans un premier temps, jeté son dévolu sur le marché français. La création de la première filiale à l’étranger remonte ainsi à 1967, en région parisienne. Le développement rapide de ses activités a entrainé deux déménagements, d’abord en 1973, puis en juillet 2014. L’implantation au sein d’un bâtiment entièrement neuf à Mennecy avait notamment pour objet de regrouper les compétences de l’entreprise en termes de transmissions mécaniques et hydrauliques, suivant en cela la stratégie déployée par sa maison-mère à l’échelle mondiale. Aux transmissions à cardans, réducteurs, boîtiers de renvois d’angle et arbres parallèles, activités historiques du groupe, sont ainsi venues s’ajouter dès 1983 les composants et systèmes hydrauliques (pompes et moteurs à engrenages et pistons, vérins, distributeurs, refroidisseurs, filtration…) dans le cadre d’une offre complète de transmissions pour engin mobile.

Décentralisation
D’une superficie couverte de 4.000 m², le siège de la filiale française est implanté sur un terrain de 13.000 m² permettant d’envisager sans problème toute possibilité d’extension si le besoin s’en fait sentir. La majeure partie des locaux est consacrée à un stock de produits finis et de pièces détachées valorisé à quelque 3,5 millions d’euros. « Contrairement à de nombreuses entreprises qui préfèrent privilégier un stock central de pièces détachées à l’étranger desservant les différentes implantations, Bondioli & Pavesi a toujours prôné une politique de décentralisation lui permettant de se positionner au plus près de ses clients et de se différencier par sa réactivité », explique Secondo Ferrari, qui, après avoir dirigé la filiale française de son origine jusqu’en 2011 avant de passer la main à Pascal Morelière, assure maintenant la liaison entre Bondioli & Pavesi France et la direction italienne. 

L’entreprise a mis à profit l’emménagement au sein des locaux de Mennecy pour équiper ses stocks de quatre nouveaux magasins verticaux automatiques qui sont venus s’ajouter à plus de 3 kilomètres de rayonnages. Plusieurs semi-remorques font la navette chaque semaine depuis le terminal logistique dont dispose le groupe en Italie afin d’assurer l’approvisionnement du stock français. Plusieurs zones de ce stock sont maintenant dédiées à certains grands donneurs d’ordres, soucieux de disposer en permanence des pièces et composants dont ils ont besoin pour le bon fonctionnement de leurs engins mobiles.

Offre globale
Toujours dans le souci de répondre au mieux aux besoins spécifiques de ses clients, la filiale française s’est dotée d’un atelier dédié au montage et à l’adaptation des produits du groupe, ou encore l’ajout de fonctions complémentaires. Une fois montés et/ou adaptés, les produits sont systématiquement testés sur un banc d’essais, permettant d’en garantir les performances annoncées. Au-delà des produits stricto sensu, une zone spéciale équipée d’un pont roulant est dédiée à l’accueil des machines des clients. « Le premier rôle de la filiale française est d’accompagner les constructeurs de machines agricoles et mobiles dans la mise au point de leurs matériels animés à partir de la prise de force du tracteur ou de l’engin, insiste Secondo Ferrari. Bondioli & Pavesi dispose de tout ce qui est nécessaire pour faire fonctionner la machine, depuis les transmissions mécaniques et hydrauliques jusqu’au système électronique de contrôle, dans le cadre d’une offre globale portant sur la cinématique complète des engins mobiles ». Dans ce contexte, l’entreprise s’efforce de renforcer en permanence les compétences de son équipe technico-commerciale. « Nos clients sont de plus en plus exigeants, poursuit Secondo  Ferrari. Leurs bureaux d’études recherchent des réponses adaptées et ont besoin de travailler avec des fournisseurs aptes à comprendre leurs besoins spécifiques. Ils apprécient de pouvoir traiter avec un seul interlocuteur responsable de l’ensemble du projet. Avec les avantages qui en découlent au niveau garantie, sécurité d’approvisionnement et facilité de mise en œuvre… » La filiale française, qui fonctionne comme un centre de profit autonome avec des commerciaux itinérants sur la France et la Belgique francophone appuyés par des commerciaux sédentaires et des services ADV et logistiques, envisage d’ailleurs de renforcer son équipe commerciale dans un avenir proche. 

Cette stratégie semble avoir porté ses fruits. « Malgré la crise qui sévit depuis ces trois dernières années dans le domaine du machinisme agricole, tant le groupe que sa filiale française ont maintenu et même développé leurs volumes d’activités », constate Secondo Ferrari. Bondioli & Pavesi est ainsi sollicité par tous les grands constructeurs internationaux et affirme sa présence dans le monde entier sur la totalité des applications de transmission de puissance. La croissance du groupe découle notamment de la politique de modernisation régulière de son outil de production. Toujours dirigée par son fondateur, Edi Bondioli, l’entreprise familiale s’attache à réinjecter ses bénéfices dans le développement de ses usines et l’accroissement de sa productivité. L’effort est conséquent puisque ce sont 15 à 20 millions d’euros qui sont consacrés en moyenne chaque année à l’investissement productif et 7 à 8 millions en Recherche et Développement.

Bloc Dinoil. © Bondioli & Pavesi

En outre, Bondioli & Pavesi s’est très vite orienté vers les marchés export qui sont maintenant à l’origine de 87% de son chiffre d’affaires (280 millions d’euros en 2016). Au fil des années, le groupe a bâti un outil industriel riche de neuf usines en Italie, deux au Brésil, une en République tchèque, une en Chine et une en Inde (prochainement). Le réseau international est complété par 14 filiales commerciales implantées dans les pays les plus industrialisés. L’ensemble représente un effectif total de 1.450 salariés. La France occupe une place déterminante au sein de ce dispositif. Bondioli & Pavesi France emploie 28 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires direct et indirect de quelque 37 millions d’euros au cours de l’exercice 2016. Ce qui la place au troisième rang des marchés export du groupe (après l’Allemagne et les Etats-Unis) et à l’origine d’environ 10% de son activité globale. Une proportion que la filiale française, riche de ses 50 ans d’expérience, entend bien accroître encore à l’avenir…

Près de 8.000 clients dans le secteur mobile

 Créé en 1950, le groupe Bondioli & Pavesi emploie aujourd’hui 1.450 personnes, dont 850 en Italie, et a réalisé un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros en 2016. 
Les produits du groupe (transmissions à cardans, boitiers renvoi d’angle et arbres parallèles, composants et systèmes hydrauliques) sont destinés à près de 8.000 clients œuvrant en majeure partie dans le secteur mobile, à savoir le machinisme agricole (72% du chiffre d’affaires) et la construction (22%). L’Italie ne représente que 13 % du chiffre d’affaires, l’essentiel de l’activité étant réalisé à l’export. 
Toujours dirigé par son fondateur, Edi Bondioli, assisté par une équipe de direction familiale le groupe a toujours veillé à investir régulièrement dans la modernisation de son outil. 
Le groupe Bondioli & Pavesi dispose de nombreuses usines dans le monde, toutes gérées en tant que centre de profits :
. Le siège de Suzzara, centre de compétence pour la fabrication des transmissions à cardans et des boitiers renvoi d’angle.
. La société Bima (Reggio Emilia), qui fabrique des boitiers à arbres parallèles.
. Dinoil à Montecchio Maggiore (Vicenza), centre de compétence pour la recherche et la fabrication de distributeurs hydrauliques et composants en cartouches.
. Fira à Dosso di St Agostino (Ferrara), spécialisée dans les échangeurs de chaleur.
. HP Hydraulic à Pieve di Cento (Bologne), centre de compétences pour la recherche et la fabrication de pompes et moteurs à engrenages et à pistons axiaux, servocommandes,  manipulateurs et unités électroniques de contrôle. 
. Tecnomek (Dinoil) à Lestans di Sequals (Pordenone), dédiée à la fabrication de valves en cartouches et composants mécaniques de précision (pistons et tiroirs).
. SM Hydraulic à Castello d’Argile, qui fabrique des pompes et moteurs à pistons axiaux et des accouplements liants les moteurs thermiques aux pompes.
Aux usines italiennes s’ajoutent plusieurs unités de production implantées au Brésil (Bondioli & Pavesi CHM : transmissions à cardans, valves de contrôle directionnelles ; BPN Transmissoes : boitiers), en Chine (Bondioli & Pavesi : transmissions à cardans, valves de contrôle directionnelles), en République tchèque (OM Protivin : engrenages et boitiers spéciaux) et en Inde. Le groupe écoule également ses produits via 14 filiales commerciales implantées dans les pays les plus industrialisés.

Les derniers articles sur ce thème

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…