Bondioli & Pavesi France s’installe dans ses nouveaux locaux

Bondioli & Pavesi France vient de s’installer dans des locaux flambants neufs situés en région parisienne. Cet investissement conséquent représente une belle marque de confiance de la part du groupe italien vis-à-vis de sa filiale française ainsi qu’une volonté forte d’accroître sa pénétration du marché hexagonal. L’augmentation des stocks, le développement des services de proximité, l’accroissement des compétences commerciales et techniques ainsi que des projets de nouvelles embauches devraient lui permettre d’atteindre cet objectif.

Depuis son origine, Bondioli & Pavesi s’est toujours montré très actif sur les marchés à l’exportation. C’est ainsi que la France, et plus précisément la région parisienne, a accueilli dès 1967 la première filiale créée par le groupe italien à l’étranger. D’abord implantée à Corbeil-Essonnes, Bondioli & Pavesi France a connu un premier déménagement au Coudray-Montceaux en 1971 dans des locaux mieux adaptés à ses activités. Les composants hydrauliques sont ensuite venus s’ajouter à sa gamme de transmissions mécaniques et le développement conjugué des deux familles de produits a rendu nécessaire la construction d’un nouveau siège. C’est chose faite depuis le mois de juillet dernier avec un bâtiment entièrement neuf implanté à Mennecy, toujours dans la région parisienne, où la filiale française du groupe Bondioli & Pavesi déploie maintenant ses activités. 

Proximité
« Propriété intégrale du groupe, notre nouveau siège représente un outil performant pour nous aider à développer nos activités sur le marché français », se réjouit Pascal Moreliere. « Notre bâtiment est situé sur un terrain d’une superficie totale de 13.000 m² qui nous permettra de répondre sans problème à tout projet d’extension dans les années à venir si le besoin s’en fait sentir », ajoute le directeur général de Bondioli & Pavesi France. Outre un espace de bureaux dévolus aux activités commerciales et administratives, les trois quarts de la surface couverte par le nouveau bâtiment (4.000 m² au total) sont dévolus aux stocks de produits de transmissions mécaniques et hydrauliques. Contrairement à bon nombre d’entreprises qui ont tendance à constituer un stock central desservant leurs différentes implantations, le groupe Bondioli & Pavesi a toujours prôné une politique de décentralisation des stocks dans chacune de ses filiales. « Cette stratégie nous permet de nous positionner au plus près de nos clients et d’accroître notre réactivité au bénéfice de ces derniers », explique Pascal Moreliere. A l’occasion de son déménagement, la filiale française a investi dans la mise en place de quatre magasins verticaux automatiques qui viennent s’ajouter à plus de 3 km de rayonnages. L’ensemble des produits stockés représentent une valeur totale de 3,5 millions d’euros. Entièrement informatisé, l’entrepôt de Mennecy est régulièrement approvisionné à partir du terminal logistique du groupe en Italie, à raison de 2 ou 3 semi-remorques par semaine. Plusieurs zones de ce stock sont spécialement dédiées à certains clients de l’entreprise. « De plus en plus de clients constructeurs nous demandent de constituer des stocks tampons », constate Stéphane Bouché, responsable du service hydraulique de Bondioli & Pavesi France.

Bondioli & Pavesi France a investi dans la mise en place de quatre magasins verticaux automatiques qui viennent s’ajouter à plus de 3 km de rayonnages. © Bondioli & Pavesi

Solutions dédiées
La volonté de l’entreprise de s’adapter aux besoins exprimés par ses clients se traduit également par l’implantation au sein de ses nouveaux locaux d’un atelier dévolu à la transformation des produits, leur adaptation aux demandes spécifiques, voire l’adjonction de fonctions supplémentaires. Une fois assemblés, les produits passent systématiquement sur un banc d’essais hydrauliques afin de garantir leurs performances.

Un spécialiste de la transmission de puissance pour le secteur mobile

Créé en 1950, le groupe Bondioli & Pavesi emploie aujourd’hui 1.450 personnes et réalisera un chiffre d’affaires de 310 millions d’euros en 2014, réparti à parts sensiblement égales entre les transmissions à cardans et boitiers renvoi d’angle et arbres parallèles (activités historiques du groupe) et les composants et systèmes hydrauliques. Les produits du groupe sont destinés en majeure partie au secteur mobile, à savoir le machinisme agricole (68% du chiffre d’affaires) et la construction (24%). L’Italie ne représente que 16 % du chiffre d’affaires, l’essentiel de l’activité étant réalisé en Europe (48%) et dans le reste du monde (36%). 
Toujours dirigé par son fondateur, Edi Bondioli, assisté par une équipe de direction familiale, le groupe a toujours veillé à investir régulièrement dans la modernisation de son outil. C’est ainsi que quelque 10 à 15 millions d’euros sont consacrés chaque année à l’acquisition de nouveaux équipements productifs : machines ou immobiliers. 
Le groupe Bondioli & Pavesi recouvre de nombreuses usines dans le monde, toutes gérées en tant que centre de profits :

  • Le siège de Suzzara, dévolu à la fabrication des transmissions à cardans, des boitiers renvoi d’angle et arbres parallèles.
  • La société Dinoil à Montecchio Maggiore (Vicenza), qui fabrique des distributeurs hydrauliques, des composants en cartouches et des blocs forés.
  • La société Fira à Dosso di St Agostino (Ferrara), spécialisée dans les échangeurs de chaleur, dont l’usine a vu sa superficie doublée en 2011.
  • La société HP Hydraulic à Pieve di Cento (Bologne), qui fabrique des transmissions hydrostatiques, des pompes et moteurs à engrenages et à pistons axiaux, des servocommandes et des manipulateurs. HP a bénéficié d’une extension de 7.000 m² en 2012.
  • La société Tecnomek (Dinoil) à Lestans di Sequals (Pordenone), dédiée à la fabrication de valves, cartouches et composants de précision (pistons et tiroirs).

Aux usines italiennes s’ajoutent trois unités de production implantées respectivement au Brésil (transmissions à cardans, distributeurs et boîtiers), en Chine (transmissions à cardans et distributeurs) et en République tchèque (engrenages et boitiers spéciaux). « Le groupe est très attaché à la maîtrise complète de ses fabrications et procède selon les opportunités à l’acquisition d’entreprises dont les activités sont susceptibles de compléter son offre », explique Pascal Moreliere, directeur général de Bondioli & Pavesi France.  Dernier exemple en date, le rachat en 2013 de la société SM Oleodinamica, spécialisée dans la production de pompes et moteurs à pistons complémentaires à la gamme HP Hydraulic…

A proximité de l’atelier, Bondioli & Pavesi France a réservé une zone spéciale qui sera équipée d’un pont roulant afin de pouvoir accueillir les machines de ses clients. 
« Nous avons vocation à devenir un véritable « full liner », apte à prendre en charge des montages spéciaux et à développer des solutions dédiées pour nos clients », fait remarquer Stéphane Bouché. L’accroissement des gammes de produits proposées par l’entreprise en atteste. Outre les composants et systèmes développés par le groupe Bondioli & Pavesi en transmissions mécaniques (cardans, boîtiers renvoi d’angle et arbres parallèles : multiplicateurs et réducteurs) et hydrauliques (distributeurs, pompes et moteurs, servocommandes, manipulateurs, transmissions hydrostatiques, échangeurs de chaleur), la filiale française commercialise également les produits de nombreux partenaires : vérins, filtration huile, cartouches, blocs forés spéciaux, mini-centrales, moteurs semi-rapides, commandes à câbles, moteurs roues, treuils, contre-paliers, motoréducteurs.

 Cinématique complète
« La complémentarité de ces gammes de produits constitue un de nos points forts car elle nous oriente de plus en plus vers la prise en charge de la cinématique complète des engins mobiles. Nos clients sont ainsi assurés de traiter avec un seul interlocuteur qui maîtrise l’ensemble du projet », remarque Stéphane Bouché. Perçu comme un leader dans le domaine des transmissions mécaniques pour des raisons historiques, Bondioli & Pavesi se considère encore comme un « challenger »  en hydraulique et souhaite promouvoir les complémentarités entre les deux familles de produits. Pour cela, la filiale française entend accroître sa présence commerciale sur le terrain. En outre, l’embauche de deux technico-commerciaux sédentaires, spécialisés respectivement en hydraulique et en mécanique, est prévue dans un proche avenir afin de renforcer l’effectif actuel de l’entreprise. « Notre nouveau siège nous laisse toutes possibilités d’accueillir dans de bonnes conditions de nouvelles compétences techniques et commerciales afin d’accroître nos parts de marché », conclut Pascal Moreliere. Bondioli & Pavesi France, qui a généré un courant d’affaires global de 37 millions d’euros au cours de son dernier exercice, entend tirer le meilleur profit des nouveaux moyens mis à sa disposition pour le développement futur de ses activités. Le groupe Bondioli & Pavesi aura tout loisir de présenter ses projets et ambitions dans les mois à venir, notamment à l’occasion d’une participation aux grands rendez-vous professionnels inscrits à son agenda, à commencer par le Sima en février, Intermat en avril et d’autres salons internationaux tout au long de l’année 2015.  

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…