,

Cash-flow positif pour Schaeffler en 2019

Klaus Rosenfeld, PDG du groupe, annonce des résultats positifs sur l’année, mais ne cache pas son inquiétude pour l’année 2020. © Schaeffler

L’équipementier Schaeffler réalise un chiffre d’affaires de 14,4 milliards d‘euros (contre 14,2 milliards d’euros en 2018).

En dépit du léger recul des deux divisions pour l’automobile, le chiffre d’affaires de la division Industrie a augmenté sur l'ensemble de l'année de référence, mais a faibli au second semestre. L’EBIT (résultat avant résultat financier, participations mises en équivalence et impôts sur les bénéfices), atteint 790 M€ (exercice précédent : 1 354 M€), lequel a été grevé, au cours de la période concernée, d'éléments exceptionnels à hauteur de 372 M€, dont 356 M€ de dépenses liées aux programmes de transformation et d'efficacité mis en place en 2019. L'EBIT avant éléments exceptionnels s'élève ainsi à 1 161 M€ (contre 1 381 M€ en 2018). Le free cash-flow avant encaissements et décaissements liées aux opérations de fusion et acquisition est néanmoins en hausse, à 473 M€ (contre 384 M€). « Nos prévisions pour l’année 2020 sont délibérément prudentes et reposent sur ce que nous savons, début mars, du développement actuel du contexte et du marché. Personne ne peut prédire aujourd’hui comment va évoluer la crise du corona. Malgré cela, nous allons faire notre possible pour atteindre nos objectifs », souligne Klaus Rosenfeld, PDG du groupe. 

Nos dernières actualités

La PME rachetée par le groupe allemand Schaeffler est spécialisée dans les produits haut de gamme en céramique transformés en éléments roulants.

Le 24 janvier 2023 est la date butoir pour l'inscription aux Global Industrie Awards.

Webtec, spécialiste de la mesure et du contrôle hydraulique, vient de lancer Make it BLUE, un processus en quatre étapes pour aider les clients à optimiser la productivité de leurs machines hydrauliques à moindre coût.

Depuis peu, Fluiconnecto (Manuli) lance son service de dépannage sur site, dans le monde et bien sûr en France.

Créée par Hydrokit et Carré, HKTC Technologies est spécialisée dans les solutions robotiques mobiles. Elle a racheté Cormiers, une start-up spécialisée dans le traitement de l’image.

Le site d´électronique de Nord Electronic Drivesystems à Aurich, en Basse-Saxe, entend tripler sa capacité de production. La demande croissante justifie l'agrandissement.