Des couples plus élevés avec des accouplements de même taille

© KTR

Dans les entraînements hydrostatiques présents sur les engins de construction et les machines agricoles, les moteurs thermiques et les pompes hydrauliques sont accouplés directement. Les deux unités sont reliées par un accouplement à bride.

Dans ce contexte, l’accouplement à bride à denture bombée BoWex FLE-PAC, rigide en torsion, possède un moyeu en acier tandis que la denture de la bride est en nylon renforcé de fibres de carbone. Cette combinaison de matériaux confère à l'accouplement une grande stabilité dimensionnelle, même à des températures pouvant atteindre 130°C, permettant un fonctionnement durable et sans entretien grâce à des coefficients de frottement optimisés au niveau de la denture.

Unités motrices plus performantes
« Des années d'expérience, plusieurs applications chez nos clients et de nombreux tests très complets menés au laboratoire d'essais KTR à Rheine, nous ont permis d´évaluer tout le potentiel de ces dispositifs qui permettent une augmentation des couples transmis jusqu'à 25 % », explique Andreas Hücker, chef de produit Accouplements à bride chez KTR. « La faible usure des surfaces de contact et l'excellente précision dimensionnelle de l'accouplement ont été décisifs pour augmenter le couple, poursuit-il. L´augmentation sensible du couple transmissible permet d´améliorer les performances d´unités motrices jusqu'à 800 kW. À l´avenir, les clients seront ainsi en mesure d´utiliser des accouplements plus petits dans leurs machines. »

Nylon et acier combinés
À l´origine de la société Kupplungstechnik, fondée en 1959, l'accouplement à denture bombée BoWex combinait pour la première fois le nylon et l'acier pour un large éventail d'applications, suivi, quelques années plus tard, par l'accouplement à mâchoires Rotex. KTR a ensuite élargi sa gamme de produits en fabriquant des accessoires pour l'industrie hydraulique, des systèmes de freinage hydrauliques et des équipements de refroidissement pour hydraulique mobile et fixe. Des entraînements électromécaniques complètent la gamme. Devenue KTR Systems GmbH en 2017, l’entreprise compte 24 filiales et 7 sites de production dans le monde et emploie plus de 1.100 personnes. p

Nos dernières actualités

Schaeffler, présent dans le secteur de l'automobile, se projette dans la propulsion par hydrogène grâce à une joint-venture baptisée Innoplate.

Vincent Mégret, 60 ans, succède à Philippe Peroz à la présidence de SKF France.

Personnalité du monde des microtechniques, Michel Froelicher nous a quitté le 17 septembre 2022.

Alexandre Badev est docteur et ingénieur en génie des matériaux et procédés.

La société suisse Loriot, rachetée par Wika, est une société dédiée aux serveurs pour les objets connectés à Internet (IoT).

Après Tritech formation, c'est l'IFC (Institut de formation continue) qui est racheté par le groupe franco-allemand EFA.