Endress+Hauser investit deux millions d’euros dans l’analyse avancée

Endress+Hauser et Spectrasensors, spécialiste de la spectroscopie, dans leur nouvel établissement à Saint-Priest,  près de Lyon. © ENDRESS+HAUSER

Endress+Hauser a étendu son campus de la région lyonnaise pour regrouper deux leaders en instrumentation d’analyse basée sur la spectroscopie.

Inauguré le 17 juillet dernier, le nouveau bâtiment accueille désormais les activités de l’entreprise SpectraSensors, à l’origine basée à Compiègne, et rejoint ainsi l’équipe de Kaiser Optical Systems pour former un centre de compétences et d’expertises à envergure européenne. L’investissement de 2 millions d’euros complète la mise initiale de 4,9 millions d’euros dans le bâtiment. « Le nouveau bâtiment offre un espace de travail moderne et parfaitement équipé pour nos collaborateurs et un espace de formation clients didactique », se réjouit Laurent Mulley, Directeur Général d'Endress+Hauser France.

630 m2 dédiés à la production
Le nouvel immeuble conforme aux nouveaux standards énergétiques est situé à proximité de l'aéroport Lyon-Bron, l'une des zones d'activité les plus dynamiques de France. Le bâtiment abrite une zone de stockage, un espace équipé de maquettes didactiques dédié à la formation des clients, un atelier de 630m2 pour la production de systèmes complets par l’intégration d’analyseurs suivant le cahier des charges fourni par ses clients. L’espace est divisé en plusieurs zones avec postes de travail et de montage, et inclut les zones de validation avec passage de gaz et zones de tests lors des réceptions usines. Environ 100m2 de bureaux ainsi qu’une salle de réunion et un plateau vierge de 300m2 viennent compléter cet espace. SpectraSensors, spécialiste du marché de l’analyse de gaz par spectroscopie d’absorption TDL extractive a rejoint le groupe en 2012, suivi en 2013 par Kaiser Optical Systems, positionné sur le marché de la spectroscopie Raman. Les analyseurs permettent de capturer en temps réel les caractéristiques des produits et ainsi de développer des stratégies d’optimisation de contrôle des procédés pour les industries des sciences de la vie, de l’agroalimentaire, de la chimie et du pétrole et gaz. Ces mêmes analyses devaient, jusqu’il y a peu, être réalisées en laboratoire en dehors des procédés avec des délais de réponse plus ou moins longs. Ces avancées technologiques permettent aujourd’hui aux industriels qui les emploient une mise sur le marché de leur production plus rapide.

Nos dernières actualités

Schaeffler annonce un chiffre d’affaires en hausse de de 9,7% en 2021 par rapport à 2020.

Le salon Micronora de Besançon, dédié à l’usinage de haute précision, a quasiment fait le plein à l’heure de sa conférence de presse, en avril dernier : 550 exposants avaient manifesté leur participation, sur un total de 800 attendus.

Le fabricant de solutions hydrauliques Oilgear accueillera ses partenaires, distributeurs, intégrateurs et OEM, du 17 au 19 mai prochains en Île-de-France.

L’école Learn, lancée par NTN en 2019, recrute actuellement de nouveaux candidats pour la session de formation qui débutera en juin 2022.

L’organisme de formation Tritech complète son offre de formation. Le programme oléohydraulique est désormais proposé en visioconférence.

Jean-Philippe Harlé, directeur commercial d'EDHD, nous a quittés à l'âge de 46 ans.