,

HAFA intègre la première promotion du programme « Accélérateur Chimie » de Bpifrance

Bpifrance, qui a lancé son programme « Accélérateur PME » en 2015 (quatre promotions à ce jour), décline désormais ce concept d'accompagnement par filière.

« L'Accélérateur Chimie » en est la première illustration, la chimie étant la première filière industrielle exportatrice de France (2017). Bpifrance a étudié les candidatures de centaines d'entreprises, pour retenir, en octobre dernier, 30 PME volontaires présentées comme « les pépites industrielles de demain », parmi lesquelles HAFA, spécialiste du lubrifiant des univers moteurs, mécaniques et industriels. L'objectif des Accélérateurs est de faire émerger des ETI, Entreprises de Tailles Intermédiaires (entre 250 et 4999 salariés, chiffre d'affaires inférieur à 1,5 milliard d'euros). Parmi les critères de sélection, il faut attester d'une croissance de 10 % ou plus entre 2016 et 2017. 
En outre, 93 % des entreprises retenues ont une implantation à l'international, 74 % ont des projets de digitalisation dans l'année à venir, 56 % sont impliquées dans des sujets R&D et 48 % ont déjà réalisé une ou plusieurs opérations de croissance externe.
Pour booster le développement de leurs entreprises, les équipes dirigeantes des PME identifiées s'engagent dans un véritable parcours de formation échelonné sur 18 mois.
« Echanger et partager en petit groupe avec des pairs est extrêmement enrichissant. L'enjeu est également pour la communauté des « accélérés » d'intégrer le réseau Bpifrance Excellence, qui permet à ses membres d'accéder à des programmes complémentaires », souligne Julien Hue, PDG d’HAFA. 

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.