Hydraumatec poursuit ses investissements

Hydraumatec muscle son parc machine avec ce centre d'usinage 4 axes Mazak. © hydraumatec

Le spécialiste des blocs forés pour le secteur hydraulique poursuit ses investissements…et ses recrutements.

Une nouvelle machine vient d'être livrée. Il s'agit d'un centre d'usinage Mazak 4 axes, modèle HCN 4000, comportant une vitesse de broche de de 12 000 à 30 000 tr/min, parfaite pour l'usinage de petites pièces. La machine est équipée de la commande numérique Smooth, embarque 120 outils et 2 palettes. Le centre d'usinage a déjà quelques heures de fonctionnement, 1 800 heures précisément, ce qui est très peu dans l'univers de la mécanique. C'est surtout une très bonne affaire, puisque la PME bretonne a déboursé 280 000 euros pour son acquisition, contre 400 000 euros pour le même modèle neuf. Emmanuel Germain, PDG de la société, s'en félicite : « Ce deuxième investissement de l’année est opérationnel depuis la dernière semaine d'octobre. Il va permettre d’augmenter nos capacités afin de mieux répondre à nos clients. Depuis le début de l’année, grâce à nos investissements, notre capacité de production a augmenté de 30 %. » Rachetée à un distributeur en Grande-Bretagne, la machine-outil complète un parc déjà conséquent : centres d’usinage Variaxis 730 5X II, machines HCN 6000 et 6000-2 Palletech, banc d'essais et nettoyeur ultra-sons avec système de filtration Skimming pour le nettoyage des blocs.

Deux recrutements réalisés
Hydraumatec a également recruté deux opérateurs-programmeurs. Le premier est anglais, et possède un niveau bac+2 : « il est en France depuis un an, et travaillait auparavant dans la mécanique » relate Emmanuel Germain. La deuxième opérateur est originaire de Tunisie, et possède, à 38 ans, une solide expérience de l'usinage : « je suis passé par une société spécialisée dans le recrutement de personnes étrangères, qui se charge de la partie administrative pour lui obtenir les papiers nécessaires, qu'il a obtenu au bout de quatre mois » précise Emmanuel Germain. Tous deux ont été recrutés en contrat à durée indéterminée, et contribuent déjà à honorer le carnet de commandes de la société, en particulier dans le secteur de l'oil & gas et de la défense : « Hydraumatec est référencé par Naval Group pour ses sous­‑marins Barracuda » souligne Emmanuel Germain. La PME de Ploërmel travaille également pour ­l'armée de terre et ses chars Leclerc.

Nos dernières actualités

Schaeffler annonce un chiffre d’affaires en hausse de de 9,7% en 2021 par rapport à 2020.

Le salon Micronora de Besançon, dédié à l’usinage de haute précision, a quasiment fait le plein à l’heure de sa conférence de presse, en avril dernier : 550 exposants avaient manifesté leur participation, sur un total de 800 attendus.

Le fabricant de solutions hydrauliques Oilgear accueillera ses partenaires, distributeurs, intégrateurs et OEM, du 17 au 19 mai prochains en Île-de-France.

L’école Learn, lancée par NTN en 2019, recrute actuellement de nouveaux candidats pour la session de formation qui débutera en juin 2022.

L’organisme de formation Tritech complète son offre de formation. Le programme oléohydraulique est désormais proposé en visioconférence.

Jean-Philippe Harlé, directeur commercial d'EDHD, nous a quittés à l'âge de 46 ans.