igus inaugure une installation à grande vitesse automatisée

Sur le banc d'essais automatisé destiné aux courses longues, des chaînes porte-câbles en polymères et des câbles sont testés à une vitesse allant jusqu'à 8 m/s 
sur une course de 400 mètres. © igus

À l'extérieur de son laboratoire de 3 800 m2 situé à Cologne en Allemagne, igus vient de mettre en service son nouveau banc d'essais automatisé destiné aux courses longues. Des chaînes porte-câbles en polymères et des câbles y sont testés sur la durée à une vitesse allant jusqu'à 8 m/s sur une course de 400 mètres. 

Guider les données, l'énergie et les agents de manière sûre sur des courses longues constitue un véritable défi pour les exploitants de stations d'épuration, d'usines d'incinération d'ordures ménagères, de grues, de centrales ou encore de mines. En effet, les vitesses et les masses de remplissage élevées constituent souvent un problème pour les guidages d'énergie tels qu'enrouleurs de câbles, rails conducteurs ou guirlandes. Les systèmes de chaînes porte-câbles igus, que l'entreprise teste dans son propre laboratoire, représentent une alternative.

Nouveau banc d'essais pour courses longues
Des équipements supplémentaires permettent désormais à igus de simuler des courses allant jusqu'à 1 000 mètres. Cette installation automatique permet de simuler des domaines d'utilisation extrêmement variés en ce qui concerne l'accélération et la vitesse. En plus des sollicitations mécaniques générées par le mouvement du véhicule de transfert, les conditions météorologiques exercent leur pleine influence sur les chaînes et câbles testés. Ce banc d'essais est partie intégrante du laboratoire de tests igus.

Un kilomètre de course
Les systèmes de chaînes porte-câbles igus peuvent se déplacer sans problème sur des courses allant jusqu'à un kilomètre avec une masse de remplissage de 50 kg/m. Assurant le guidage des câbles ultra souples chainflex et des tuyaux, ils peuvent à leur tour être guidés dans des goulottes de guidage (couvertes si nécessaire) afin d'avoir un mouvement régulier et pour limiter l'usure sur les courses longues.

Réduction de la force requise
C'est aussi le cas pour les chaînes porte-câbles à roulettes de la série P4, testées sur le banc d'essais extérieur. Les chaînes ont fait leur preuve dans plus de 1 000 applications de grues et de ponts roulants dans le monde entier, sur des courses allant jusqu'à 800 mètres, à des vitesses dépassant 5 m/s, pendant des millions de cycles, avec des vibrations et des bruits de déplacement faibles. Des roulettes intégrées aux maillons réduisent le frottement au minimum, augmentant ainsi la durée de vie. Les roulettes en polymères ne roulent pas l'une sur l'autre en raison du décalage entre le brin supérieur et le brin inférieur, elles se décalent pour garantir un déplacement aussi peu bruyant que possible. Le résultat en est une baisse du coefficient de frottement et une réduction allant jusqu'à 57 % de la force motrice requise. igus utilise aussi son savoir-faire sur les polymères pour augmenter encore la durée de vie des chaînes porte-câbles. Sur la P41.56 destinée aux courses longues par exemple, des coussinets en tribo-polymères sans graisse et sans entretien assurent le mouvement oscillant et permettent de doubler la durée de vie de la chaîne porte-câbles. Les nombreux essais effectués dans le laboratoire de tests sont aussi à la base de cette nouvelle mise au point.

Nos dernières actualités

Depuis peu, Fluiconnecto (Manuli) lance son service de dépannage sur site, dans le monde et bien sûr en France.

Créée par Hydrokit et Carré, HKTC Technologies est spécialisée dans les solutions robotiques mobiles. Elle a racheté Cormiers, une start-up spécialisée dans le traitement de l’image.

Le site d´électronique de Nord Electronic Drivesystems à Aurich, en Basse-Saxe, entend tripler sa capacité de production. La demande croissante justifie l'agrandissement.

Laurent Mulley prend la tête des activités de vente et de services d'Endress+Hauser au niveau mondial.

L’hydraulicien a une nouvelle fois été récompensé d'une médaille de bronze au salon du machinisme agricole SIMA pour une innovation : un asservissement manuel, GPS, par palpeurs ou par caméra permettant de guider un attelage.

Danfoss SER a annoncé son souhait de racheter le spécialiste allemand des compresseurs Bock, pour renforcer son expertise dans le domaine du CO2 et des réfrigérants naturels. La transaction est soumise à approbation réglementaire dans plusieurs pays, et devrait être finalisée au plus tard au 3ème trimestre 2023.