In Situ se branche sur l'électrique

La formation se décline en deux thèmes : technologie des motorisations électriques et CTE (chaîne de traction électrique), et technologie de batterie et BMS (battery management system). © In Situ

L'organisme de formation, spécialiste de l'hydraulique, a récemment déployé une formation à l'électrification des engins.

Selon Patrice Legendre, PDG d'In Situ, « nos clients constatent un gain de place, un gain sonore et énergétique. La formation se destine essentiellement aux engins mobiles, mais quelques machines industrielles peuvent être concernées. »
La formation se décline en deux thèmes : technologie des motorisations électriques et CTE (chaîne de traction électrique), et technologie de batterie et BMS (battery management system), d'autre part. Les formations ont lieu sur site, ou, comme In Situ s'en est fait une spécialité, à distance, par webcam, en 7 séances non consécutives de deux heures.
Par ailleurs, l'organisme propose ses prestations et études dans le même domaine : conception des transmissions électriques, hybrides et des solutions électro-hydrauliques jusqu'à 800 Vcc, simulations multi-physiques et spécifications des composants majeurs (batterie, moteurs ou variateurs, entre autres). La hotline d'In Situ répond par ailleurs à toute autre question sur le sujet.

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.