La reprise se poursuit selon Artema

Le syndicat des industriels de la mécatronique souligne la poursuite du rebond entamé depuis le printemps dernier, mais déplore les incertitudes liées au deuxième confinement.

À la fin du mois de septembre, les facturations et les carnets de commande poursuivaient leur croissance entamée depuis le printemps. Certaines entreprises ont même réalisé un mois égal ou supérieur à l’année dernière, ce qui n’était pas arrivé depuis le début de la crise sanitaire. L’hydraulique mobile, par exemple, présentait une croissance de plus de 5 % dans ses entrées de commandes. Dans l’ensemble, les premiers retours qualitatifs d’octobre confirment que l’activité au quotidien est repartie mais les projets d’envergure, habituels dans cette période de l’année, se font attendre. La prospection chez les clients est de plus en plus difficile. L’absence de visibilité, qui s’ancre durablement, freine les investissements même les plus évidents. Pour 2020, toutes les professions d’Artema s’attendent à une baisse d’activité comprise entre -10 % et -20 %. En ce qui concerne les secteurs clients, le ressenti des adhérents reste le même : l’aéronautique souffre énormément, l’automobile va mieux mais cela ne compensera pas la chute brutale du printemps. Le médical, la pharmacie, les produits d’hygiène, la défense, l’agroalimentaire et l’énergie affichent des résultats relativement corrects. Certains adhérents notent une légère augmentation des niveaux des impayés et des retards de paiement. Dans un contexte qui était déjà incertain, le deuxième confinement de l’année accentue de manière générale l’inquiétude sur le risque de baisse d’activité, de faillite des entreprises les plus fragiles et annihile toutes tentatives de prévision pour les mois à venir. 

Nos dernières actualités

Depuis peu, Fluiconnecto (Manuli) lance son service de dépannage sur site, dans le monde et bien sûr en France.

Créée par Hydrokit et Carré, HKTC Technologies est spécialisée dans les solutions robotiques mobiles. Elle a racheté Cormiers, une start-up spécialisée dans le traitement de l’image.

Le site d´électronique de Nord Electronic Drivesystems à Aurich, en Basse-Saxe, entend tripler sa capacité de production. La demande croissante justifie l'agrandissement.

Laurent Mulley prend la tête des activités de vente et de services d'Endress+Hauser au niveau mondial.

L’hydraulicien a une nouvelle fois été récompensé d'une médaille de bronze au salon du machinisme agricole SIMA pour une innovation : un asservissement manuel, GPS, par palpeurs ou par caméra permettant de guider un attelage.

Danfoss SER a annoncé son souhait de racheter le spécialiste allemand des compresseurs Bock, pour renforcer son expertise dans le domaine du CO2 et des réfrigérants naturels. La transaction est soumise à approbation réglementaire dans plusieurs pays, et devrait être finalisée au plus tard au 3ème trimestre 2023.