,

La technologie Stop & Start décroche deux certificats d’énergie

Artema, le syndicat de la mécatronique, et la FIM (Fédération des industries mécaniques), ont obtenu des pouvoirs publics deux certificats d’économies d’énergie (CEE) au titre de la technologie Stop & Start pour engins mobiles et véhicules agricoles, qui donneront lieu à des primes aux industriels. 

Le dispositif « Stop & Start » existe déjà sur les véhicules de particuliers, et permet l’arrêt automatique du moteur, lorsque l’engin est à l’arrêt et le moteur au ralenti, et son redémarrage par actionnement volontaire de l’opérateur, en touchant simplement la pédale d’accélérateur.
Deux fiches ont donc vu le jour : la fiche CEE AGRI-EQ-105 « Stop & start » pour véhicules agricoles à moteur, publiée au Journal Officiel le 18 décembre 2018 (arrêté ministériel du 6 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 22 décembre 2014 définissant les opérations standardisées d’économies d’énergie) et la fiche CEE TRA-EQ-122 « Stop & start » pour les engins mobiles non routiers, publiée au JO depuis le 30 janvier 2020 (arrêté ministériel du 10 janvier 2020 modifiant l’arrêté du 22 décembre 2014 définissant les opérations standardisées d’économies d’énergie).
La preuve, selon Artema, que les transmissions hydrauliques peuvent s’imposer comme technologies aptes à réduire la facture énergétique. Il aura fallu 5 ans à Artema et à la FIM, avec le soutien d’Evolis, pour convaincre l’ATEE (Association Technique Energie Environnement), l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et la DGEC (Direction générale de l'Énergie et du Climat appartenant au Ministère de la Transition écologique et solidaire) de publier ces certificats d’énergie.

Nos dernières actualités

La PME rachetée par le groupe allemand Schaeffler est spécialisée dans les produits haut de gamme en céramique transformés en éléments roulants.

Le 24 janvier 2023 est la date butoir pour l'inscription aux Global Industrie Awards.

Webtec, spécialiste de la mesure et du contrôle hydraulique, vient de lancer Make it BLUE, un processus en quatre étapes pour aider les clients à optimiser la productivité de leurs machines hydrauliques à moindre coût.

Depuis peu, Fluiconnecto (Manuli) lance son service de dépannage sur site, dans le monde et bien sûr en France.

Créée par Hydrokit et Carré, HKTC Technologies est spécialisée dans les solutions robotiques mobiles. Elle a racheté Cormiers, une start-up spécialisée dans le traitement de l’image.

Le site d´électronique de Nord Electronic Drivesystems à Aurich, en Basse-Saxe, entend tripler sa capacité de production. La demande croissante justifie l'agrandissement.