MCA devient distributeur agréé des produits de NSK au Benelux

De gauche à droite sur le stand NSK au récent salon EMO Hanovre : Andreas Kropp, responsable ingénierie d´application, unité de gestion (MU) Seiki, European Industrial Business Unit (EIBU), NSK ; Allard van Dijk, responsable commercial territorial, Seiki MU, EIBU, NSK ; Willem-Jan Bruggeman, chef de bureau, MCA ; Bastiaan Freie, responsable Business Unit, MCA et Eduardo Rodriguez, directeur Seiki MU, EIBU, NSK. © NSK

MCA linear motion robotics a été sélectionné à la suite d´une évaluation de son expertise, de ses capacités de soutien technique et de sa présence locale.

NSK sert le marché du Benelux depuis 45 ans. Fournisseur d´une large gamme de produits de mouvement linéaire dont des guidages linéaires, des vis à billes, des monocarriers et des unités de support, NSK s´est constitué un fichier clients dans les secteurs du médical, des semiconducteurs et de l´usinage. C’est pour renforcer le niveau de soutien à la clientèle que NSK a décidé de transférer la distribution de son portefeuille de produits à MCA linear motion robotics.
L´idée d´une collaboration a été évoquée pour la première fois lors d´entretiens entre l´unité de gestion Seiki de NSK Europe et l´équipe de direction de MCA. Le réseau national de cinq succursales, l´important service technique de l´entreprise, le centre d´usinage en interne et le stock exceptionnel de broches, guidages, arbres et modules linéaires ainsi que de servomoteurs et entraînements, se sont avérés particulièrement déterminants. 
En outre, le réseau international de Rubix, la société mère de MCA recèle un fort potentiel pour les produits NSK. Déjà distributeur agréé du programme de roulements NSK, Rubix détient le plus important stock de roulements et produits associés. À l´avenir, MCA bénéficiera d´une formation technique permanente de la part des ingénieurs d´application NSK spécialistes des technologies de mouvement linéaire. 

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.