Nord Drivesystems France fête ses 40 ans

La filiale française de Nord Drivesystems a vu le jour en 1979 à Lyon. © Nord Drivesystems

La filiale française de Nord Drivesystems a vu le jour en 1979 à Lyon.

Désormais implanté à Villepinte (bureau commercial), et à Vieux Thann, en Alsace (production), le petit bureau commercial lyonnais est devenu une structure qui emploie plus de 115 personnes réparties entre la production, les ventes et le service client. Nord Réducteurs assure le support de sa clientèle située en France, mais aussi au Maroc et dans d'autres pays francophones d'Afrique. Une autre équipe commerciale dédiée à la zone Afrique est implantée à Casablanca, au Maroc. Les produits sont fabriqués et configurés à Vieux Thann, dans une usine de 4 800 m2. « Depuis le lancement de la production à Villepinte en 1989, la place des composants électroniques dans les systèmes d'entraînement a connu une nette progression », selon Frédéric Nectoux, directeur de Nord Réducteurs. Depuis 2009, le nombre de lignes de production a lui aussi augmenté, passant de 9 à 13. Nord Réducteurs approvisionne des clients de diverses industries, parmi lesquelles l'agroalimentaire, l'exploitation minière et l'intralogistique, et intervient également dans les secteurs de l'exploitation de carrières, du grain et du traitement et de la distribution de l'eau. Concepteur et fabricant de systèmes d´entraînement depuis plus de 50 ans, le groupe Nord Drivesystems emploie près de 4000 personnes et figure parmi les principaux fournisseurs mondiaux de solutions complètes d´entraînement. 

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.