NSK développe un dispositif hydraulique de détection de charge

Le système de détection de surcharge est doté d’une membrane souple qui se déforme sous l’effet de la charge, augmentant ainsi la pression dans la chambre de fluide.© NSK

Un véhicule en surcharge nécessite une distance de freinage plus longue, s’avère plus difficile à diriger et est susceptible d’endommager les routes, entraînant une baisse de la sécurité routière et du confort.

Un peu partout dans le monde, les gouvernements étudient les possibilités de renforcement de la réglementation de façon à éviter toute surcharge. Les autoroutes allemandes, par exemple, sont équipées de capteurs de charge noyés dans la chaussée dans plus de 700 endroits. Au Japon, les gares de péage autoroutier ont installé des systèmes de pesage électriques. NSK s’est attaché à créer un dispositif compact embarqué de détection de charge. Ce produit est doté d’une membrane souple qui se déforme sous l’effet de la charge, augmentant ainsi la pression dans la chambre de fluide. Le fluide hydraulique, essentiellement non-compressible, est destiné à faciliter le fonctionnement avec une déformation minimale de la membrane. Un joint d’étanchéité à double couche vise à prévenir toute fuite. Dans l’éventualité, très improbable, d’une fuite de fluide hydraulique, le ressort de suspension se détend faiblement pour obturer un espace vide au-dessus du piston, permettant d’éviter tout effet indésirable sur le système de suspension. Le dispositif de détection de charge dispose également d’une structure compacte ultra-mince (25 mm) évitant de réduire sensiblement le débattement de la suspension.

Transmission sans fil
Un véhicule de démonstration a été développé par NSK et doté du nouveau dispositif de détection de charge fixé à la suspension avant et arrière de façon à mesurer le poids de la cargaison avec une précision de ± 5 %. Le dispositif peut transmettre, sans fil, le poids de la cargaison à un téléphone mobile ou à un système embarqué, permettant ainsi de calculer le centre de gravité du véhicule et de l’utiliser en conséquence. NSK poursuit ses travaux afin d’affecter les données issues du dispositif de détection de charge au service du développement de systèmes de contrôle de véhicule respectueux de l’environnement, propices à une conduite plus sûre et plus confortable. Ces travaux comprendront un freinage sécurisé grâce au contrôle indépendant des freins avant et arrière pour tenir compte des conditions de charge. L’accent sera mis sur la réduction de la consommation des véhicules par le pilotage de la boîte de vitesses. NSK envisage également différentes façons de mettre à profit la technologie pour améliorer l’homogénéité et le confort au volant.

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.