,

Une étude tire le signal d'alarme sur l'industrie française

Le Symop, l’Alliance industrie du futur et le Gimelec ont présenté, en décembre dernier, une étude Accenture qui dresse le bilan de l’industrie française sur les cinq dernières années, identifie ses principales faiblesses, évalue la maturité de l’industrie du futur en France.

L'étude tireun signal d’alarme concernant l'industrie française en rappelant le manque d'investissement, la faible intégration des chaînes de valeur ou encore l'adoption trop lente, selon les auteurs, du digital. Parmi les cinq propositions avancées par le collectif ayant commandité l’étude apparaissent le déploiement d’ici 2021 d’un dispositif de suramortissement élargi, pérenne et accéléré, avec une attention particulière apportée à l’impact environnemental, le projet d’un contrat de filière ambitieux « Machines et Solutions Industrielles Intelligentes » (MS2I) qui inclut une action forte sur les besoins en compétences nécessaires aux différentes formations et à l’intégration de l’industrie du Futur, en coopération avec l’UIMM, l’Education Nationale et les opérateurs. 

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.