Vega s’agrandit pour répondre à la demande

Vega propose un ensemble de capteurs de pression à faible encombrement pour la mesure des gaz, des vapeurs ou des liquides.

Vega, spécialiste allemand de la mesure et des capteurs de pression, annonce l’extension de son site de production basé à Schiltach en Forêt Noire (Allemagne) : 15 000 m² devraient être ajoutés aux 60 000 existant d’ici deux à trois ans, pour satisfaire une demande en croissance régulière depuis la création de l’entreprise il y a 60 ans.

Par ailleurs, l’ETI allemande élargit sa gamme de capteurs radar en y ajoutant des appareils compacts adaptés à la production alimentaire. Les gammes VEGABAR et VEGAPOINT ont été conçues pour les applications courantes et possèdent un système d'adaptateur universel et flexible, ce qui permet de maintenir le coût et le stockage à un niveau raisonnable. Les raccords process s'adaptent aux divers besoins de la production alimentaire et aux contraintes des installations en place. Les deux gammes sont compatibles IO‑Link et Lora, les deux principaux protocoles industriels de communication. Par ailleurs, les différents états de commutation se voient facilement, même en plein jour, grâce à un anneau lumineux dont les couleurs sont personnalisables (256 coloris disponibles). Il est possible d'identifier en un coup d’œil si la mesure est en cours, s'il y a un dysfonctionnement au cours du processus ou si le capteur commute. Vega a réalisé 417 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 pour 730 salariés (35 millions d’euros pour la filiale française, 50 salariés). Au total, la société familiale emploie 1 480 salariés dans le monde avec une présence dans 80 pays.

Nos dernières actualités

Schaeffler, présent dans le secteur de l'automobile, se projette dans la propulsion par hydrogène grâce à une joint-venture baptisée Innoplate.

Vincent Mégret, 60 ans, succède à Philippe Peroz à la présidence de SKF France.

Personnalité du monde des microtechniques, Michel Froelicher nous a quitté le 17 septembre 2022.

Alexandre Badev est docteur et ingénieur en génie des matériaux et procédés.

La société suisse Loriot, rachetée par Wika, est une société dédiée aux serveurs pour les objets connectés à Internet (IoT).

Après Tritech formation, c'est l'IFC (Institut de formation continue) qui est racheté par le groupe franco-allemand EFA.