, , ,

Applications électro-hydrauliques marines :
Atos prône la sécurité intrinsèque

Les composants électro-hydrauliques en acier inoxydable Atos trouvent de belles applications marines telles que la propulsion, la direction, la stabilisation, les passerelles ou les ouvertures. Ils sont utilisés sur des centaines d’applications et certifiés par des agences spécialisées (ABS, BV, DNV, RINA, GL, CCS…).

 La société Atos a développé toute une gamme de composants et systèmes en acier inoxydable spécialement conçus pour les applications dans le domaine maritime.
Réalisés par la division systèmes, les groupes hydrauliques Scoda, intègrent ainsi des châssis, réservoirs et tuyautage en acier inox faisant preuve d’une résistance au brouillard salin supérieure à 200 heures selon la norme ASTM B117. Tous les composants et accessoires Atos sont compatibles avec les fluides biodégradables à base d’eau compte tenu des risques de pollution et d’incendie. Une attention particulière est portée au positionnement ergonomique des composants afin de faciliter la maintenance dans les salles des navires. Les générations de puissance hydraulique Atos font intervenir des valves à redondance ou des contrôles de limitation de puissance afin de réduire les consommations d’énergie et supprimer les surcharges.

Environnements corrosifs
Des solutions spécifiques pour la réduction du niveau sonore ont été adaptées aux systèmes tels que les accouplements silencieux, les amortisseurs, les silent-blocks ou les gaines pour flexibles.

Electrohydraulique inoxydable. © Atos
Valves et barrières intrinsèques. © Atos

Les vérins en acier inoxydable, quant à eux, se caractérisent par leur grande résistance aux ambiances agressives (plus de 1000 heures en brouillard salin), particulièrement pour le contrôle des stabilisateurs, safrans et système d’hydrofoil. Les vérins standards avec traitement de tige Nikrom (plus de 350 heures en brouillard salin) sont utilisés pour les mouvements de plateformes, systèmes de fermeture de portes et direction sur les navires de commerce. Ils sont aussi disponibles en version ATEX 94/9/CE en accord avec la certification EN-13463. En outre, des valves antidéflagrantes en acier inoxydable ont été développées en version renforcée pour les environnements corrosifs (plus de 800 heures en brouillard salin) et selon les plans de poses ISO. Ces valves sont certifiées ATEX 94/9/CE Groupe II, IECEx Groupe II ainsi que C UL US Class I, Division I. Les valves NG-06 sont aussi conformes à la norme de sécurité SIL 3, en accord avec la IEC-61508. Les électrovalves TOR à sécurité intrinsèque ont, elles, une consommation électrique très faible de façon à supprimer la possibilité d’explosion, selon la certification ATEX 94/9/CE Groupe II et I pour les applications de surface, tunnels ou mines. De nombreuses applications dans le transport LNG (Gas naturel liquéfié) ou FPSO (remplissage et stockage des produits pétroliers) ont prouvé leur grande qualité et fiabilité. Les solénoïdes de ces valves doivent être alimentés par des amplis spécifiques certifiés «barrières intrinsèques». La gamme complète des valves Atos dédiées aux applications marines est aussi disponible en version basse température pour utilisation dans les régions arctiques jusqu’à - 40°C (vs la certification standard -20°C).

Les derniers articles sur ce thème

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…