Endress+Hauser étend sa production à Cernay

Endress+Hauser étend ses capacités de production à Cernay (Haut-Rhin). Afin de répondre à la demande croissante en mesure de débit, le groupe familial a construit un nouveau bâtiment de 10 000 m² dédié à la production et aux bureaux. L’inauguration s’est déroulée en présence de la direction allemande, de clients et d’officiels de la région.

Endress+Hauser fabrique des débitmètres à Cernay pour les livrer à des clients du monde entier. « Cernay est l’un des sites du groupe qui connaît la plus forte croissance. Il a déjà été agrandi neuf fois depuis sa mise en service en 1991 » indique Matthias Altendorf, PDG du groupe Endress+Hauser, lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment dédié à la production et aux bureaux, le 10 juin 2022 en présence de Klaus Endress, Président du Supervisory Board, de clients, de partenaires et d’officiels de la région et de l’industrie. La surface supplémentaire de 10 000 mètres carrés sera principalement dédiée à la fabrication de débitmètres électromagnétiques. La surface totale du site atteint ainsi 37 000 mètres carrés. L’un des principaux savoir-faire du site est le revêtement des tubes de mesure de ces instruments polyvalents, une étape de fabrication importante pour la qualité des instruments. L’extension comprend également un nouveau bâtiment avec un restaurant d’entreprise, des bureaux, des salles de réunion, et un espace client pour les tests de réception en usine. Le site compte actuellement 430 employés, sous la direction de Laurent Mulley, directeur général Endress+Hauser France.

Endress+Hauser fabrique des débitmètres à Cernay pour des clients du monde entier. ©  Endress+Hauser

Normes de qualité élevées 
La construction a débuté en janvier 2019 et s’est achevée en avril 2020. « Ici, à Cernay, nous produisons selon les normes de qualité les plus élevées, comme dans tous nos sites à travers le monde. C’est pourquoi il est important pour nous d’offrir à nos employés un environnement de travail qui répond à leurs besoins », explique Thierry Weissgerber, directeur général d’Endress+Hauser Flow à Cernay. 
De grandes baies vitrées apportent de la lumière naturelle. Des espaces de pause et de détente avec canapés et kitchenettes ont également été intégrés au bâtiment de production. Outre les débitmètres électromagnétiques, Cernay fabrique également des appareils ultrason et vortex.

Heartbeat Technology, la maintenance prédictive

Heartbeat Technology est une solution de diagnostic, de vérification et de surveillance qui permet à la fois de contrôler en permanence la fonctionnalité des appareils de mesure et d’obtenir un aperçu plus approfondi des conditions de process en vigueur. Pour chaque événement de diagnostic, une brève description et les contre-mesures nécessaires sont affichées. Les opérateurs de l’usine peuvent ainsi ramener rapidement et efficacement le point de mesure dans son état initial.
Grâce à la Heartbeat Verification, la fonctionnalité du dispositif de mesure peut être évaluée à tout moment par simple pression sur un bouton, in situ et à moindre coût, sans qu’il soit nécessaire de recourir à des outils externes ou d’interrompre le process. La vérification ne consiste pas seulement à contrôler si les composants de l’appareil sont toujours conformes à leurs valeurs de référence usine, mais aussi à indiquer la présence de défauts systématiques spécifiques qui pourraient avoir un impact négatif sur les performances de l’appareil ou du process, par exemple la corrosion, l’abrasion ou l’encrassement. Heartbeat Verification fournit un résultat de vérification clair  : « réussi » ou « échec ». Les détails de la vérification sont disponibles dans le rapport complet. La solution est conforme à la norme ISO 9001. 

Résultats 2021 : l’entreprise en croissance

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe a augmenté de plus de 11 % pour atteindre un peu moins de 2,9 milliards d’euros. « Nous avons vu de forts effets de rattrapage, mais aussi une croissance solide dans pratiquement tous nos secteurs stratégiques », estime le PDG Matthias Altendorf. Endress+Hauser a « toujours été en mesure de livrer » malgré les restrictions liées à la pandémie, la pénurie de composants et les chaînes logistiques tendues. 
Côté emplois, les effectifs sont également en croissance : à la fin de 2021, le groupe comptait plus de 15 000 employés dans le monde, soit plus de 600 de plus qu’il y a un an. « Nous avons poursuivis et mis en œuvre tous les grands projets d’investissement comme prévu » souligne le CFO du groupe Endress+Hauser, Luc Schultheiss.
Endress+Hauser entame l’année 2022 avec un carnet de commandes en nette augmentation. Sous réserve de revers inattendus au niveau politique ou de bouleversements majeurs sur les marchés financiers, l’entreprise prévoit une croissance du chiffre d’affaires dans le haut de la fourchette à un chiffre pour 2022. Avec 77 % de capitaux propres, et des gains réinvestis pour l’essentiel dans l’entreprise, le groupe a les reins solides et peut envisager l’avenir avec confiance.

Le nouveau bâtiment a été conçu principalement pour la fabrication des produits Promag H et Dosimag H, utilisés notamment dans l’industrie alimentaire et les sciences de la vie. Une façade à double peau amortit le bruit des systèmes de production. Des allées de circulation permettent de livrer le matériel à proximité des lignes de production et d’augmenter l’impression d’espace. 

Une usine basse consommation
L’entreprise a réalisé de nombreux investissements et mené à bien un large éventail de projets afin de réduire la consommation d’énergie sur le site, notamment un système de récupération d’énergie qui stocke la chaleur des compresseurs en hiver dans les chaufferies pour éviter qu’elle ne soit gaspillée. La construction est conforme à la dernière norme RT 2020 et répond ainsi aux dernières normes en matière d’isolation thermique. La certification selon la norme ISO 50001 est également en cours.

Les derniers articles sur ce thème