,

Etanchéité et transfert de fluides : allier la performance du fabricant
à l’efficacité du distributeur

Spécialiste des produits à base de caoutchouc, plastique ou composites destinés aux constructeurs et aux maintenanciers, Maagtechnic France intervient dans les domaines de l’étanchéité statique et dynamique, du transfert de fluides par flexibles équipés et de l’isolation di-électrique. La filiale du groupe suisse Dätwyler connaît un développement régulier basée sur un triptyque combinant expertise technique, stocks conséquents et logistique sans faille. Une stratégie qui porte ses fruits : défini dès 2010, son objectif de doublement du chiffre d’affaires à l’horizon 2016 est actuellement parfaitement conforme aux prévisions !

L’objectif est clair : « Maagtechnic veut devenir un acteur incontournable en France dans le domaine de l’étanchéité et du transfert des fluides ». Et les responsables de la filiale française du groupe suisse Dätwyler sont unanimes à le revendiquer. Leur confiance est basée sur un certain nombre d’atouts que l’entreprise s’est attachée à développer au fil des années. Car, si sa création en tant que Maagtechnic France ne remonte qu’à 2008, ce spécialiste des produits à base de caoutchouc, plastique et composites, peut légitimement revendiquer une histoire qui prend sa source en France dès la fin du XIXème siècle (voir encadré p. 33). Le savoir-faire des différentes entreprises dont il est issu, incorporées au groupe Maagtechnic en 2007, constitue le terreau sur lequel il continue à s’épanouir.

OEM et MRO
Aujourd’hui, Maagtechnic France, représente un effectif total de quelque 240 personnes œuvrant au sein de ses trois filiales et de ses huit agences implantées sur le territoire français. Cette répartition résulte de la volonté d’une entreprise qui tient à se présenter comme une entité « alliant la performance du fabricant à l’efficacité du distributeur »,
pour reprendre les termes de Catherine Bonnet, responsable Marketing Stratégique. Ce qui lui permet de fournir ses produits de manière équilibrée, tant aux constructeurs (OEM) qu’aux spécialistes de la maintenance (MRO). Et de trouver des applications pour ses produits d’étanchéité statique et dynamique (joints et profilés), de transferts de fluides par flexibles équipés et d’isolation di-électrique dans des secteurs très diversifiés allant de la chimie au traitement de l’eau, en passant par les machines spéciales, l’agroalimentaire, la sidérurgie, la papeterie, la pharmacie et le médical, les pompes et la robinetterie, le froid et le thermique, le matériel de transport, l’air comprimé, l’hydraulique, la construction mécanique, etc…

Un des nombreux produits de la gamme Transmission.
© Maagtechnic France

Amélioration continue
La politique d’investissement soutenue prônée par les responsables de l’entreprise lui a permis de doter ses ateliers d’importants moyens de production, de contrôle et d’essais comprenant une soixantaine de presses allant de 5 à 120 tonnes, onze centres d’usinage à commande numérique, trois centres de découpe au jet d’eau, six presses à jonctionner, cinq tours CN, quatre déligneuses… auxquels s’ajoutent un laboratoire d’essais doté d’un banc d’épreuves jusqu’à 200 bar. En outre, une presse d’une puissance de 350 tonnes permet le sertissage de tous types de jupes et de tuyaux jusqu’à un diamètre de 6 pouces, tandis qu’un graveur à pointes vibrantes garantit la parfaite traçabilité des produits. Récemment, ce sont encore une presse de découpe à lame oscillante, une presse de soudure pour cordes et profils, une bordeuse/moulureuse et une ensacheuse qui sont venues compléter le parc machines dont dispose Maagtechnic France pour répondre aux besoins très diversifiés de ses clients. « La grande diversité des process auxquels nous sommes confrontés chez nos clients nous a permis d’engranger une solide expérience et d’accroître notre réactivité », constate Damien Micheneau, directeur du site de production de Vaulx-en-Velin. L’équipe technique de l’entreprise se fait ainsi fort de répondre rapidement à toute problématique en termes d’études des cahiers des charges, de maquettages 3D et de prototypages pouvant déboucher sur la fabrication en série limitée ou en grande série. La politique d’amélioration continue déployée au sein même des ateliers, via notamment la mise en œuvre du Lean Management, se traduit par l’analyse des défauts et la mise en place rapide d’actions correctives.

« Co-logistique »
Un nombre impressionnant de références - 60.000 sur toute la France - sont gérées au sein des aires de stockage situées à proximité immédiate des ateliers, permettant à l’entreprise d’optimiser ses délais de livraison et sa gestion des urgences. Et cela dans le cadre de ce que Maagtechnic appelle la « co-logistique », qui vise à décharger ses clients de toute contrainte de stockage. « Nous livrons nos produits sous forme de kits, directement sur les chaînes de production de nos clients », précise Damien Micheneau.
Conscient de l’importance de cette réactivité aux yeux de clients soucieux avant tout d’éviter les arrêts prolongés de leur outil de production, Maagtechnic a lancé début 2013 le service MaagExpress de découpe de joints au jet d’eau dans un délai de 3 heures maximum.

Vers un doublement du chiffre d’affaires en six ans

 Bien que de création récente, la société Maagtechnic France voit son origine remonter à… 1877, avec la naissance des établissements Brondelle à Lyon, repris cinquante ans plus tard par Revol & Sonier. Le groupe Revol rachète ensuite les sociétés Soded et Buttin à la fin des années 1990, puis Delta Joint et Socmal Joint en 2003. C’est en 2007 que cet ensemble entre dans le giron de Maagtechnic (anciennement Gummi-Maag, société suisse fondée en 1905 par Heinrich Maag).
Maagtechnic est une entreprise du groupe Dätwyler (7.000 personnes, 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires), côté à la bourse de Zurich et intervenant dans les composants techniques et solutions d’étanchéité.

Créée en 2008, Maagtechnic France recouvre trois filiales œuvrant dans le domaine de l’étanchéité, du transfert de fluides et de l’isolation électrique : Maagtechnic SAS à Vaulx-en-Velin (69), spécialiste de la découpe d’élastomère et des petites séries, Maagtechnic Soded à Saint Marcellin (38), qui intervient dans l’usinage des plastiques et des moyennes séries, et Maagtechnic SRO en République Tchèque, spécialisée dans les grandes séries.
Elle dispose également de huit agences sur le territoire français.
Maagtechnic SAS est certifié ISO 9001 et ISO 14001. Son équipe dirigeante a été renforcée en 2010 avec l’arrivée de Jacques Jullian comme directeur général et de Jean-Cyril Marcel en tant que responsable technique. Maagtechnic Soded, quant à elle, dispose de la certification ISO TS 16949 dans le domaine automobile.

Maagtechnic France, qui mise autant sur son développement organique que sur les opportunités de croissance externe, a réalisé un chiffre d’affaires global de 37 millions d’euros l’année dernière, réparti entre Maagtechnic SAS (23,5 millions d’euros) et Maagtechnic Soded (13,5 millions d’euros).
Elaboré en 2010, le plan stratégique de l’entreprise prévoit un volume d’activité de 52 millions d’euros en 2016. Soit un doublement en six ans !

Flexible PTFE convoluté, 1 tresse 304, DN 50, lght. 2350 mm, équipé d'un raccord tri-clamp Dn ext. colerette 77.5 mm en Alloy 926 + ressort de limitation de courbure inox 304 lg. 500 mm et d'une bride PN 10/16 inox 316 Ti DN 50 tournante sur collet inox 316L + PTFE rabattu sur face de collet.
© Maagtechnic France
Flexibles équipés. © Maagtechnic France

Aux termes de ce nouveau service, une commande passée par un client avant 14h30 est disponible chez Maagtechnic le même jour à 17h (ou avant 13h30 à J+1, s’il choisit de se faire livrer sur son site). La disponibilité du produit est inscrite dans les gênes de Maagtechnic qui se targue de « conjuguer proximité, disponibilité et réactivité », affirme Catherine Bonnet. Afin de compléter son offre le cas échéant, des partenariats ont été conclus avec des fabricants de renom. Si besoin, les colliers de serrage Serflex du groupe Norma, les raccords pneumatiques de Prevost, les tuyaux flexibles, raccords, garnitures et joints de Saint-Gobain Performance Plastiques, les tuyaux industriels basses et moyennes pressions et les feuilles et tapis à base de polymères de Trelleborg ou encore les tuyaux souples de Tricoflex, viendront enrichir la gamme de solutions proposées par Maagtechnic.

Doublement du chiffre d’affaires
Outre la livraison du bon produit au bon endroit et dans les délais requis, Maagtechnic propose à ses clients de les accompagner dans le temps pour optimiser leurs performances. En tant qu’organisme agréé, l’entreprise dispense des formations techniques destinées, tant aux responsables des bureaux d’études qu’aux installateurs et aux personnels de maintenance, pour les aider à mieux appréhender les problématiques liées à leurs applications. Les sessions de formation peuvent se dérouler au sein de ses bureaux ou directement sur les sites des clients. « En 2012, Maagtechnic a consacré 1,95% de sa masse salariale à la formation, alors que le taux légal n’est que de 0,9% », précise Catherine Bonnet. 

Des applications dans tous les domaines

Les produits et solutions proposées par Maagtechnic France dans les domaines des transmissions permettent de résoudre de nombreuses problématiques rencontrées dans une multitude de secteurs d’activités.
Ainsi, par exemple, une société de 150 personnes appartenant à un grand groupe chimique spécialisé dans la fabrication de produits d’entretien a récemment fait appel à Maagtechnic pour résoudre les problèmes rencontrés sur ses lignes de conditionnements d’eau de javel en bidons et berlingots (photo 1). 
Soumises à des problèmes de grippage, les chaînes de convoyeurs équipant les six lignes de conditionnement devaient, en effet, être changées tous les deux mois.
Maagtechnic a alors mobilisé les ressources de ces deux sites de Vaulx-en-Velin et de Saint Marcellin et proposé une solution consistant en leur remplacement par deux courroies de type 50 AT10/8130 renforcées par un câble inox et dotées d’un système de « fausse dent en laiton », une bande de glissement centrale en PEHD et la modification de la luge avec des trous oblongs. 
Cette solution a été mise en œuvre et
« après validation du prototype, l’objectif est maintenant d’équiper l’ensemble des convoyeurs du site avec un montage courroie »,
annonce Laurent Ramillon, responsable Grands Comptes chez Maagtechnic France.
Les « success stories » ne manquent pas non plus dans le domaine du transfert de fluides.
Maagtechnic France a notamment été amenée à se pencher sur le cas d’un fabricant de produits aminacés destinés aux secteurs agroalimentaire et textile, dont les raccords clamp en inox équipant les flexibles se détruisaient beaucoup trop rapidement.
La solution préconisée par Maagtechnic a porté sur la fourniture de flexibles en PTFE équipés de raccords clamp en Alloy 826, dotés chacun d’un ressort de limitation de courbure (photos 2 et 3).
Cette solution a recueilli l’assentiment du client qui a passé une commande d’une soixantaine de flexibles de ce type. Tous ces flexibles sont clairement identifiés et font l’objet de tests en pression unitaires avant livraison.
Selon Daniel Béroud, Chargé d’Affaires chez Maagtechnic France, « la sécurité est une notion primordiale dans ce domaine et les solutions proposées ne tolèrent pas l’à-peu-près ! »

Rien d’étonnant alors que, sur la base de l’ensemble de ces prestations, les différents sondages réalisés auprès des clients aient mis en évidence la bonne image dont bénéficie l’entreprise en termes de largeur de gammes, de disponibilité et de réactivité… Ces résultats confortent Maagtechnic France dans sa volonté de concrétiser les ambitions définies par le plan de développement qu’elle a élaboré au début de la décennie. A savoir, un doublement de son chiffre d’affaires, appelé à passer de 26 millions en 2010 à 52 millions d’euros à l’horizon 2016 ! « Notre activité a déjà atteint 37 millions d’euros en 2012. Nous sommes donc parfaitement en phase avec nos objectifs », se félicitent les responsables de l’entreprise. 

Les derniers articles sur ce thème

Le spécialiste néerlandais du machinisme agricole Kramp projette une extension du site de Poitiers, pour accompagner sa croissance. Chaque jour,…

L'université des sciences appliquées de Sarrebrück (htw saar) est l'une des universités les plus axées sur la recherche et les applications en…

Les systèmes hydrauliques transmettent des puissances élevées. La conversion de la puissance mécanique en puissance hydraulique, et…