, ,

Formation hydraulique : In Situ lance des solutions innovantes

Jamais à court d’idées nouvelles, In Situ propose une offre particulièrement originale dans le domaine de la formation oléo-hydraulique et a créé sa propre marque, HydroCampus©, dans le but d’accompagner les entreprises dans le renforcement et le transfert des compétences ainsi que le développement des savoir-faire. Avec des solutions innovantes à la clé.

ent récente, In Situ propose déjà une palette de prestations particulièrement étoffée dans le domaine de l’oléo-hydraulique allant des études aux expertises et aux conseils en passant par l’aide au recrutement et la formation. C’est dans ce dernier domaine que l’entreprise nantaise a décidé de donner un coup d’accélérateur. « Nos prestations de formation représentent à présent quelque 25% de notre chiffre d’affaires. Notre souhait est de faire passer cette proportion à 50% dans les deux ans », indique Patrice Legendre, fondateur d’In Situ. Dans cette optique, l’entreprise a créé sa propre marque, HydroCampus©, autour de laquelle elle a formalisé une offre complète et originale.

Visio-formation
Accréditée Crédit Impôt Recherche (CIR) par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, In Situ propose la majorité de ses formations par WebCam. « ''Se former à l’hydraulique tout en travaillant'' a toujours été notre credo, explique Patrice Legendre. La visio-conférence constitue un bon moyen de personnaliser la formation tout en permettant à l’apprenant de rester dans l’entreprise et de diminuer les coûts puisqu’il n’y a plus de frais de déplacement ». Autre avantage : la possibilité de former simultanément plusieurs salariés répartis sur des sites différents, où qu’ils se trouvent dans le monde. Entièrement compatible avec le DIF, cette formule autorise une approche personnalisée et adaptée aux acquis et aux objectifs de chaque stagiaire. Délivrées par des experts hydrauliciens, qui sont avant tout des hommes de terrain, toutes ces formations sont proposées par corps de métiers et concernent les mécaniciens et techniciens monteurs jusqu’aux cadres dirigeants et chefs d’entreprises, en passant par les responsables de SAV, les ingénieurs et techniciens de bureaux d’études, les technico-commerciaux, les acheteurs et les assistants administratifs et commerciaux. Des formations spécifiques peuvent également être proposées selon diverses thématiques telles que la modélisation et la simulation numériques ou encore une initiation au bus CAN. In Situ privilégie aussi une approche sectorielle et a signé à la fin de l’année dernière un accord avec Aérocampus Aquitaine pour la mise en place d’une formation hydraulique spécifique à l’aéronautique. Les sessions seront organisées sur le pôle aéronautique de Latresne, près de Bordeaux, et bénéficieront d’importants moyens pédagogiques tels que des bancs de tests aviation. Cette démarche, soutenue par le Conseil régional d’Aquitaine, s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un cluster aéronautique couvrant une superficie de 26 hectares sur le site. 

Alternance
In Situ a également décidé de promouvoir ses propres solutions en matière de formation par alternance. « Reconnu par tous, le système de formation par alternance en vertu duquel le jeune partage son temps de façon sensiblement égale entre l’école et l’entreprise, souffre parfois d’un certain cloisonnement, déplore Patrice Legendre. L’école ne sait pas forcément ce que le stagiaire réalise en entreprise et, réciproquement, cette dernière n’est pas renseignée sur le cursus théorique qu’il est en train de suivre. A cela s’ajoute un problème d’hébergement difficile à résoudre pour le jeune apprenant. Grâce à la visio-formation prônée par In Situ, le stagiaire peut maintenant passer 90% de son temps en entreprise : le futur hydraulicien est désormais formé sur son lieu de travail ! » Les apports théoriques lui sont apportés dans le cadre de séances de deux heures organisées une à deux fois par semaine au sein de l’entreprise, tandis que les travaux pratiques se déroulent, à raison de deux jours par mois, dans des ''Ateliers techniques de proximité'' (ATP) mis sur pied par In Situ en coopération avec des partenaires tels que l’UTC de Compiègne, l’ICAM de Nantes et Aérocampus Aquitaine. « D’une durée de dix mois environ, ce système présente l’avantage de limiter fortement les frais de déplacement et d’hébergement, constate Patrice Legendre. En outre, le suivi du stagiaire s’avère plus efficace puisque la formation est individuelle et se déroule au sein même de l’entreprise ». La formation est validée par un CQPM (Certificat de qualification paritaire de la métallurgie) ou un diplôme interne décerné par un jury d’experts In Situ.

VAE et tutorats
In Situ utilise par ailleurs le levier de la Validation des acquis de l’expérience (VAE) pour proposer aux techniciens hydrauliciens, diplômés ou non, d’accéder à un diplôme d’ingénieur à l’issue d’un cursus d’environ 12 mois réalisé en coopération avec l’UTC de Compiègne. L’entreprise nantaise a aussi développé une spécialisation en hydraulique destinée aux ingénieurs diplômés généralistes ou spécialisés en mécanique, électricité ou automatismes. Ventilé sur quatre modules au choix avec options complémentaires sur demande, l’apprentissage se déroule sur 60 heures, soit 24 sessions de 2h30 chacune. Il est dispensé par webcam et au sein des Ateliers techniques de proximité. En outre, In Situ a engagé des pourparlers avec l’ICAM de Nantes pour le lancement d’un Master en hydraulique d’ici 2014. Enfin, fidèle à ses principes de transmission des compétences et de collaboration intergénérationnelle, In Situ propose des parcours de coaching technique afin d’accompagner les nouvelles recrues des entreprises dans leur montée en compétences hydrauliques : une solution qu’il peut être intéressant d’adopter à l’occasion de l’embauche de nouveaux collaborateurs ou lors de départs à la retraite d’experts confirmés. Là encore, la formation personnalisée est assurée par webcam selon différents niveaux (débutant, intermédiaire, perfectionnement, expert) et complétée par des travaux pratiques réalisés dans l’entreprise ou au sein des Ateliers techniques de proximité de Nantes, Bordeaux, Lyon et Compiègne… « Last but not least », In Situ s’est mis à l’heure européenne et propose maintenant l’ensemble de ses formations hydrauliques en anglais et en italien. En outre, des sessions d’apprentissage de l’anglais technique et hydraulique sont destinées à ceux qui souhaitent pouvoir soutenir une conversation avec des techniciens anglophones et/ou décrypter des documentations techniques en anglais. Là aussi, la visio-formation est privilégiée pour la mise en place de programmes individualisés pouvant être suivis aussi bien au bureau qu’à domicile ou lors de déplacements…

Les derniers articles sur ce thème

Les vérins Eaton de la gamme XL sont pourvus d’un revêtement d’Eatonite, une couche anti-corrosion très dense qui empêche l’altération du…

Hutchinson Le Joint Français prépare la construction d’un nouveau bâtiment logistique d’une surface de 4 000 m2, avec 300 m2 de bureaux et…

Conçus pour des courses allant jusqu’à 220 mm, les axes et modules à moteurs linéaires proposés par Faulhaber répondent à la demande de…