,

Maintenance des engins de travaux :
MecateamCluster® franchit un nouveau cap

Créé il y a deux ans sous l’impulsion de quelques PME de la région sud-Bourgogne, le MecateamCluster®, spécialisé dans la conception, la fabrication et la maintenance d’engins mobiles, rassemble déjà près de 70 adhérents, entreprises, acteurs de l’enseignement et institutionnels. Déjà très actif dans le domaine de la formation, le pôle de compétences franchit maintenant une nouvelle étape avec le lancement d’une plateforme unique en France dédiée à la maintenance des engins de travaux. Le démarrage des travaux est prévu dès 2014 pour une enveloppe globale de 25 millions d’euros.

Didier Stainmesse y voit
« un signe de reconnaissance et une preuve de crédibilité ». La quarantaine de PME - équipementiers, sous-traitants et prestataires de services - réunies le 26 septembre dernier à Montceau-les-Mines, en Bourgogne, pour la première convention d’affaires organisée par le réseau MecateamCluster®, pôle national dédié à la conception, la fabrication et la maintenance d’engins mobiles utilisés dans les secteurs du rail, de la route et de la construction d’infrastructures, ont été rejointes à cette occasion par quelque 22 grands donneurs d’ordres, exploitants de réseaux, entreprises de travaux ferroviaires et constructeurs d’engins mobiles. « Les grands acteurs du secteur constatent les avancées de notre projet et sont conscients des opportunités qu’il offre », se réjouit le président de MecateamCluster®, qui en veut pour preuve les nombreux rendez-vous d’affaires organisés dans le cadre de cette journée. Le fait que la Fédération des industries ferroviaires (FIF) ait décidé cette année de décentraliser son conseil d’administration à Montceau-les-Mines, dans la foulée de la convention, constitue à ses yeux un témoignage fort du soutien apporté par la profession au tout jeune pôle de compétences.

Une offre unique en France
De fait, deux ans seulement après sa création par une dizaine de PME locales désireuses de mettre leurs compétences en commun, le MecateamCluster® peut déjà se targuer d’une renommée nationale, voire internationale. Il réunit à ce jour une soixantaine d’entreprises de toutes tailles (PME et grands donneurs d’ordres tels que Colas Rail, Eiffage Rail, ETF (groupe Vinci), SNCF Infra, RFF, TSO, Sféris…), quatre acteurs de l’enseignement (Arts et Métiers ParisTech Cluny, IUT du Creusot, Education Nationale, AFPI Bourgogne), deux institutionnels (Communauté urbaine du Creusot-Montceau, CCI de Saône et Loire) et l’agence Creusot-Montceau Développement.
Labellisé par la Datar, le réseau constitue « une plateforme unique en France » dans son domaine, en ce sens qu’elle permet d’offrir « un service intégré de bout en bout et de rationaliser le process de maintenance des engins en réduisant le temps d’enchaînement des différentes opérations, et donc d’immobilisation des matériels ». Cette offre industrielle globale, qui va des études au retrofit en passant par la construction, les tests, la maintenance et la réparation, est basée sur le savoir-faire des entreprises membres du MecateamCluster® dont les compétences sont reconnues en matière de mécanique, câblage, usinage, tournage, chaudronnerie, chromage, tôlerie fine, fonderie, systèmes électro-embarqués, contrôles, diagnostics hydrauliques, automatismes, etc…

Le MecateamCluster® a notamment pris racines sur la plateforme des Chavannes. Cette vaste zone, auparavant exploitée par les Charbonnages et dotée de plusieurs kilomètres de voies ferrées reliées au réseau national, constitue un terreau idéal pour le déploiement de ses activités. C’est pourquoi, dès 2011, la communauté urbaine Creusot Montceau a décidé de porter un premier programme d’investissements de 7 millions d’euros pour la réhabilitation de cette zone, prévoyant l’installation de bâtiments modulaires dédiés à la formation, la rénovation des voies ferrées destinées tant à la desserte de la zone qu’à l’activité de formation et la mise à niveau des ponts et ouvrages d’art. La région Bourgogne et le Fonds européen de développement régional (Feder) sont également parties prenantes au projet par le biais de subventions de respectivement 1,4 million et 2 millions d’euros.

Un campus en projet
Le volet formation du projet revêt un caractère essentiel en ce sens qu’il permettra l’émergence de nouvelles compétences au service d’un marché ferroviaire pourvoyeur d’emplois et actuellement en pleine mutation. C’est ainsi qu’en partenariat avec l’Education nationale et l’Enseignement supérieur - dont les responsables du MecateamCluster® mettent en avant la « réactivité » et la « mobilisation » - des formations à  coloration ferroviaire ont été mises en place dès la rentrée 2012 dans plusieurs établissements du Creusot-Montceau ; notamment, un bac pro en Maintenance des équipements industriels et une mention complémentaire en Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques (MIOP) au lycée professionnel Théodore Monod de Blanzy, un BTS Electronique au lycée Henri-Parriat de Montceau-les-Mines et une licence professionnelle Mécatronique à l’IUT du Creusot. 32 élèves et étudiants en alternance ont bénéficié de ces formations dans le cadre de la première promotion 2012-2013. Cette offre est complétée par des formations continues pour le secteur ferroviaire dispensées par GTIF (Gestion des techniques d’ingénierie et de formation) sur le site des Chavannes, en association avec ITC, pour les métiers de la soudure, et le groupe Inicia (ex Fluide Holding), pour les métiers de l’hydraulique. Dans ce cadre ont été inaugurées en mai 2013 trois « voies écoles » au sein de la zone des Chavannes. Dotées de passages à niveau, aiguillages, signalisations et armements caténaires, ces voies constituent « une véritable reconstitution du réseau ferroviaire », selon Philippe François, directeur général de GTIF. Par ailleurs, une étude préalable à la constitution d’un futur Campus a été lancée. Ce projet verra notamment les activités de formation, actuellement dispensées au sein de structures provisoires, transférées dans un nouveau bâtiment dédié à cet effet. Enfin, une nouvelle marque, MecateamLearning®, sera déposée et un portail internet créé afin de donner une bonne visibilité à cette activité du cluster.

Trois « voies écoles » ont été inaugurées au sein de la zone des Chavannes. Dotées de passages à niveau, aiguillages, signalisations et armements caténaires, ces voies constituent une véritable reconstitution du réseau ferroviaire. © MecateamCluster®

Plateforme de services mutualisés
Cet ensemble ne constitue toutefois que la première étape d’une future plateforme de services mutualisés qui mobilisera une enveloppe globale d’investissement de 25 millions d’euros. Dédié à la conception et à la maintenance des engins de travaux, notamment utilisés sur les voies ferrées, le projet MecateamPlatform a été déclaré en juillet 2012 éligible au programme d’investissements d’avenir au titre du « renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques ». Actuellement en cours d’études, un atelier de maintenance sera ainsi implanté au sein de la zone des Chavannes. Il constituera un véritable outil industriel accessible aux grands gabarits et aux charges lourdes, apte au levage et au démontage/montage d’équipements de tailles importantes. Le projet porte sur un bâtiment d’une longueur de 120 mètres sur 50 mètres de large, doté de deux halls ferroviaires desservis par quatre voies ferrées et donc accessible directement par les engins via une connexion au réseau ferré national. A cela s’ajoutera un atelier de peinture et grenaillage qui pourra accueillir un train complet, ainsi qu’un pôle tertiaire constitué de bureaux et du centre de formation. Le futur atelier pourra ainsi jouer le rôle de guichet unique pour la maintenance de la totalité du parc machines d’un exploitant. 

Ouverture
En tant que réseau de compétences, le MecateamCluster® se montre bien évidemment ouvert à tous types de collaboration extérieure. Qu’il s’agisse de la mise en place d’un audit de la maintenance des engins de travaux en collaboration avec l’Association française des ingénieurs de maintenance (AFIM), de la création d’un réseau des clusters industriels ferroviaires avec l’Association des industries ferroviaires, Néopolia et Mypirail sous l’égide de la Fédération des industries ferroviaires, ou encore de la signature d’un accord de coopération avec le pôle de compétitivité I-Trans. Est également prévue une participation à des salons nationaux (Sifer à Lille) ou internationaux (Innotrans à Berlin et IAF à Münster, en Allemagne). Car MecateamCluster® a aussi vocation à promouvoir ses activités à l’échelle internationale. C’est ainsi qu’une délégation du Québec devait être accueillie par le cluster en novembre dernier afin de présenter les opportunités offertes par le vaste « Plan Nord » qui vise au développement de la partie septentrionale de la province canadienne. Quelque 80 milliard de dollars canadiens seront consacrés sur une période de 25 ans à des projets d’investissements dans les domaines de l’énergie, des mines et des infrastructures (routes, voies ferrées…). Une délégation d’entreprises françaises sera ensuite reçue au Québec en 2014 afin d’étudier les opportunités de coopération. C’est en participant activement à de telles opérations que le MecateamCluster® se veut, plus que jamais, « un facilitateur et un créateur de liens », permettant aux entreprises françaises de « chasser en meute » sur les marchés étrangers. 

Les derniers articles sur ce thème

Le spécialiste néerlandais du machinisme agricole Kramp projette une extension du site de Poitiers, pour accompagner sa croissance. Chaque jour,…

L'université des sciences appliquées de Sarrebrück (htw saar) est l'une des universités les plus axées sur la recherche et les applications en…

Les systèmes hydrauliques transmettent des puissances élevées. La conversion de la puissance mécanique en puissance hydraulique, et…