, ,

Systèmes, maintenance et réparation hydrauliques :
Sirven inaugure ses nouveaux locaux

Beaucoup de nouveautés chez Sirven qui vient d’emménager dans des locaux  adaptés au fort développement de ses activités. Spécialisée dans la réalisation de systèmes, la maintenance et la réparation hydrauliques, la société toulousaine mise maintenant sur la mise en œuvre de nouveaux services et la formalisation de son savoir-faire mécatronique.

Quelque 150 clients et partenaires ont honoré l’invitation de Sirven à l’occasion de l’inauguration de ses nouveaux locaux à la fin de l’année dernière. Une belle reconnaissance pour la société toulousaine dont la réputation est maintenant bien établie dans ses différents domaines d’intervention. A commencer par la réalisation de centrales hydrauliques qui constituaient le cœur de son activité lors de sa création en 1985 par Daniel Sirven. « Afin de nous démarquer sur un marché très concurrentiel, nous nous sommes rapidement orientés vers la prise en charge de systèmes de fortes capacités faisant appel à des études complexes », explique Olivier Sirven, qui a pris la suite de son père à la tête de l’entreprise familiale. Parmi ses principales réalisations, on peut notamment citer un système d’éjection de pièces monté sur une presse de 1.500 tonnes actionné par un vérin de diamètre 300. Autre exemple, les centrales hydrauliques desservant les riveteuses utilisées pour les ailes de l’Airbus A350 : des équipements dotés d’un système de contrôle-commande permettant d’adapter la pression sur une plage de 300 à 700 bar, en fonction des besoins de chacun des rivets. Olivier Sirven évoque également une centrale de génération desservant 30 bancs d’essais de vérins hydrauliques avec les tuyauteries associées. Ou encore un système de relevage  (jusqu’à un angle de 30°) permettant de décharger les camions transportant de la sciure de bois sur le site d’une usine britannique de contreplaqués… Fortement axée sur l’aéronautique, un des points forts de la région toulousaine, l’activité Systèmes se développe aussi dans l’ensemble des secteurs industriels et représente environ un tiers du chiffre d’affaires de l’entreprise. 

Bancs d’essais
Sirven a également été amenée à mettre l’accent sur les domaines de la réparation et de la maintenance hydrauliques. « Du fait de la réduction des équipes de maintenance de nos clients, ceux-ci viennent chercher chez nous le savoir-faire dont ils ne disposent plus en interne, constate Olivier Sirven. Cette migration du marché vers la maintenance et la réparation a été déterminante dans notre évolution ». De fait, c’est principalement l’essor de ces activités qui se trouve à l’origine de l’accroissement de 18% du chiffre d’affaires enregistré par l’entreprise l’année dernière. 

Conception et automatismes d’un systeme hydraulique pour 5 types de rivets huck (300/700bar) pour le rivetage des ailes de l'A350. © Sirven

Cette évolution justifie pleinement l’investissement d’un million d’euros consacré par Sirven à sa nouvelle implantation. L’entreprise toulousaine a mis à profit son emménagement au sein de locaux d’une superficie de 2.400 m² couverts pour réorganiser et densifier ses équipements de fabrication et d’essais. Outre un  parc machines conséquent (tours, rectifieuses, presses, postes à souder…), le nouvel atelier est doté de plusieurs bancs d’essais, parmi lesquels un banc d’essais de pompes hydrauliques avec entraînement électrique de 90 kV, un banc de tests à haute pression (jusqu’à 700 bar) des composants dont elle a assuré la réparation, et un banc électrique utilisé pour le réglage et les tests des systèmes hydrauliques proportionnels. « Tous les composants sur lesquels nous intervenons passent systématiquement sur nos bancs avant leur retour aux clients », insiste Olivier Sirven.

Services et mécatronique
Les nouveaux locaux ont également permis de redéployer un stock de composants riche de 20.000 références. Sirven distribue notamment l’hydraulique Wandfluh, les pompes Hydro Leduc, la filtration Internormen, les composants à haute pression Hawe, les flexibles et raccords Rastelli et Veba et l’étanchéité Hallite. L’entreprise toulousaine emploie onze collaborateurs qui disposent de la compétence hydraulique nécessaire pour conseiller efficacement la clientèle. L’entreprise consacre d’importants moyens à la formation et chaque nouvelle personne embauchée passe plusieurs mois en atelier et au service commercial afin de parfaire ses connaissances. « Les trois technico-commerciaux qui sillonnent en permanence les routes du Midi-Pyrénées ont la compétence de véritables chargés d’affaires. Ils peuvent ainsi suivre leur développement de A à Z », ajoute Olivier Sirven. Les services mis à la disposition des clients font également l’objet de toutes les attentions. L’entreprise dispose déjà de véhicules équipés pour la réalisation de nombreuses interventions sur sites : comptage de particules, filtration des fluides, gonflage des accumulateurs, mesure de débit et de températures sur les centrales, préparation de flexibles et de tuyauteries… En interne, la création d’un « comptoir Express » pour les systèmes d’étanchéité et le sertissage de flexibles est à l’étude. Enfin, Sirven va formaliser son savoir-faire mécatronique au sein d’un nouveau service spécialement dédié à cette activité. L’embauche d’un chargé d’affaires et d’un technicien est prévue à cet effet. Toutes ces compétences seront à découvrir prochainement sur le site internet de l’entreprise qui bénéficie, lui aussi, d’une refonte complète.

Les derniers articles sur ce thème

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…