,

Clapet logique : quelles différences entre un limiteur de pression et un réducteur de pression ?

La filiale France du brésilien WEG vient d’emménager dans ses nouveaux locaux, à Saint-Quentin Fallavier, près de Lyon. Davantage d’espace de stockage, mais aussi des activités reprises en interne, à terme, comme l’atelier de montage et la cabine de peinture, qui permettront à WEG France de réduire ses délais de livraison en maîtrisant ces étapes. Visite guidée par Yves Jamet, responsable marketing.

Fonction limitation de pression
Cette fonction est assurée par un clapet logique et un limiteur de pression. Le clapet logique utilisé dans cette fonction est dit équilibré, c’est-à-dire que la surface Aa est égale à la surface Ax. Le passage de débit ne peut se faire que de A vers B. La surface Ab étant nulle le passage de B vers A ne peut se faire. En position initiale le clapet est maintenu plaqué sur son siège grâce au ressort, obturant le passage de A vers B.
La pression en A alimente la section Ax du clapet par l’intermédiaire de la ligne de pilotage via les gicleurs 1 et 2. La pression étant identique en A et en X, le clapet reste fermé par son ressort.
Lorsque la pression du système atteint la valeur de réglage du limiteur de pression de pilotage, celui-ci s’ouvre. Un débit traverse alors le gicleur 1. La valeur de pression de la chambre Ax est limitée à celle du réglage du limiteur de pression de pilotage. Le gicleur 1 permet de créer une ∆P. L’ouverture du clapet se produira lorsque :

la pression en A ≥ Pression en X 
+ la valeur du ressort.

Fonction réduction de pression
Cette fonction est réalisée par un clapet normalement ouvert et un limiteur de pression en valve de pilotage. La voie régulée en pression est la voie A.
Dans un clapet dit normalement ouvert, les surfaces Aa et Ax sont égales alors que la surface Ab est inexistante. En position repos, l’huile circule librement de B vers A. La pression de sortie en A alimente la section Ax par la ligne de pilotage via les deux gicleurs. La pression en A et en X étant égales, le clapet reste ouvert grâce à son ressort.
Lorsque la pression en A atteint la valeur du limiteur de pression pilote. Un léger débit s’écoule au travers du gicleur 1. La chambre Ax est limitée à la valeur du limiteur de pression. 
Le tiroir principal n’étant plus hydrauliquement équilibré, il se déplace vers le haut réduisant ainsi le passage de B vers A si la pression en A ≥ Pression en X + Force du ressort. Lorsque le réducteur est en maintien de pression statique sur A, le clapet est quasiment fermé. Il permet juste le passage du débit de l’étage pilote.
Le gicleur d’alimentation (repère 1 sur les schémas) est indispensable au fonctionnement de ces fonctions. En effet, il permet la création de la ∆P et ainsi l’ouverture ou la fermeture du clapet logique. Le gicleur de stabilisation (repère 2) permet de contrôler le temps d’ouverture ou de fermeture du clapet afin de stabiliser la pression souhaitée.

Béatrice BOSSAERT, experte In Situ.

Figure 1

Figure 1 : sur le clapet on distingue 3 surfaces :

  • Aa surface de référence d’une valeur de 100%
  • Ab surface annulaire variant selon les modèles 10%, 50%, 70%...
  • Ax surface correspondant à Aa + Ab

Les derniers articles sur ce thème

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…