, , ,

Électrohydraulique et automatismes :
Oilgear Towler se renforce dans le clé en main

Riche d’une expérience de plus de 90 ans dans le domaine de l’électro-hydraulique, la société Oilgear Towler continue de capitaliser sur ce qui fait son succès depuis l’origine : la maîtrise de la haute pression et la conception et la réalisation de systèmes complets destinés aux grands projets industriels et d’infrastructures. Hydraulique de puissance, contrôle-commande, gestion des automatismes, sécurité des machines, recherche des économies d’énergie, maintenance et retrofit des installations… le groupe revendique un véritable rôle d’ingénieriste apte à prendre en charge un projet de A à Z. La filiale française joue un rôle moteur dans cette stratégie et procède au renforcement de ses capacités d’études et de développement à cet effet.

 Benoit Wostyn est catégorique ! « Ce sont les systèmes qui constituent le moteur du développement d’Oilgear Towler ». Le nouveau directeur des Opérations France y voit d’ailleurs une évolution de fond du marché de l’électro-hydraulique. « Nos clients externalisent de plus en plus ce qui ne constituent pas le cœur de leur métier, explique-t-il. Les systèmes de transmission de puissance s’inscrivent dans ce cadre et sont donc confiés à des spécialistes extérieurs. C’est là qu’intervient Oilgear Towler ».  L’ensemble du groupe s’est structuré pour répondre à cette attente. Les filiales d’Oilgear Towler dans le monde sont ainsi organisées autour de trois grands « Segment Business Units » (SBU) concernant respectivement les composants, les systèmes électro-hydrauliques et les services. 

Banc d'essais pour l'industrie automobile. © Oilgear Towler

Packages complets
«Nous ne voulons pas banaliser le composant. Oilgear Towler n’est en aucun cas un fournisseur de composants en grandes séries », affirme Benoit Wostyn. De fait, l’entreprise propose une gamme de produits en constante évolution et répondant précisément aux exigences des différents secteurs d’activités. C’est notamment le cas des pompes à pistons destinées aux applications mobiles, industrielles et aéronautiques, fabriquées respectivement dans les sites historiques de l’entreprise de Fremont et Milwaukee aux Etats-Unis. Ou encore des pompes à pistons, clapets, blocs forés et valves hydrauliques issus de l’usine plus récente de Leeds, en Angleterre, et que l’on retrouve notamment dans les grandes forges, les usines sidérurgiques et les presses, domaines où l’entreprise s’est bâti une solide réputation. 

Plus de 90 ans d’expérience dans l’électrohydraulique

Né en 1987 de la fusion de l’américain Oilgear avec le britannique Towler, Oilgear Towler peut se targuer de plus de 90 ans d’expérience dans le domaine de l’oléo-hydraulique puisque ses débuts sur le sol américain remontent à 1921. 
Aujourd’hui encore, Oilgear Towler dispose aux Etats-Unis des deux usines de Fremont et Milwaukee dont les fabrications sont respectivement dévolues aux applications mobiles et industrielles. Milwaukee fabrique également des pompes fonctionnant avec du skydrol pour les marchés aéronautiques. Fin 2009, le groupe a racheté la société américaine Olmsted Product, spécialisée dans les composants destinées aux applications offshore. Oilgear Towler est également présent en Asie, notamment en Inde où il réalise des systèmes et en Chine où sont fabriqués des blocs hydrauliques équipés pour le marché local. En Europe, l’usine de Leeds fabrique des pompes, clapets, blocs forés et valves hydrauliques pour les applications forges et grandes presses, dont le groupe s’est fait une spécialité. Enfin, l’usine espagnole de Hernani s’est spécialisée dans l’assemblage de systèmes complets faisant appel aux compétences du groupe en matière d’hydraulique, d’automatismes, d’électronique et d’interfaces homme-machine. La France occupe une position déterminante dans ce dispositif du fait des capacités qui y sont développées en termes d’études et d’ingénierie de grands projets et du rôle de support qu’elle joue dans de nombreux domaines au niveau du groupe. L’équipe dirigeante d’Oilgear Towler France vient notamment de se renforcer. Précédemment directeur général de la filiale française et Sales Manager au niveau européen, Frédéric Jamet vient d’être promu vice-président Europe du groupe. Benoit Wostyn a été nommé directeur des opérations France. Oligear Towler France emploie une trentaine de personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 8 millions d’euros. L’activité du groupe dans son ensemble s’élève à environ 150 millions d’euros pour un effectif de quelque 800 collaborateurs dans le monde.

L’usine espagnole de Hernani, quant à elle, est devenue un véritable centre de compétences pour le groupe en matière d’assemblage de systèmes complets, faisant intervenir ses compétences en matière d’hydraulique, d’électronique, d’automatismes de contrôle-commande et d’interfaces homme-machine. La spécificité d’Oilgear Towler est de réussir à faire collaborer les deux métiers que sont l’hydraulique et les automatismes afin de développer des packages complets pour des clients qui souhaitent traiter avec des partenaires aptes à leur fournir une solution à leur problème. 

Économies d’énergie
La prise en charge de systèmes complets constitue d’ailleurs une part conséquente de l’activité de la filiale française qui a procédé au regroupement de son bureau d’études avec son service Développement pour mieux répondre à ce type de demandes, qu’il s’agisse du développement d’un nouvel équipement ou du retrofit d’une installation existante. C’est le cas de la presse hydraulique de 65.000 tonnes d’Issoire, par exemple, dont Oilgear Towler a récemment pris en charge la modernisation du contrôle-commande.  La demande de ses clients va même au-delà de la machine proprement dite et peut englober son environnement, notamment au niveau de la sécurité. Il s’agit alors de bien comprendre comment l’équipement est utilisé afin de préconiser les solutions adaptées. Oilgear Towler est également de plus en plus souvent amenée à intervenir au niveau de la consommation énergétique des équipements. Dans ce cadre, la mise en place de variateurs de fréquence et d’une gestion intelligente des installations se traduit par des résultats concrets. L’étude du cycle de fonctionnement des machines afin de raccourcir les séquences de « non-production » grâce à la mise en œuvre de systèmes de contrôle des accélérations et décélérations est également préconisée par Oilgear Towler. Enfin, pour satisfaire les besoins de clients souvent forts désemparés face à la complexité croissante des systèmes, Oilgear Towler intervient dans le cadre de contrats de maintenance, réalisés sur sites ou à distance (télémaintenance), un axe fort de développement pour l’entreprise.

Grands projets d’infrastructures
Au-delà des installations industrielles, la filiale française du groupe joue également un rôle de premier plan dans le domaine de la motorisation hydraulique et de l’automatisation des grandes infrastructures telles que les ponts, les barrages, les écluses et autres équipements sportifs.  

La filiale française du groupe joue un rôle de premier plan dans le domaine de la motorisation hydraulique et de l’automatisation des grandes infrastructures telles que les ponts, les barrages, les écluses et autres équipements sportifs. © Oilgear Towler

Là également, l’expérience accumulée par Oilgear Towler lui permet de prendre en charge le management de projets de A à Z, depuis les études jusqu’à la maintenance en passant par la réalisation des équipements hydrauliques et du contrôle-commande, leur installation et leur mise en service. Outre la partie hydraulique proprement dite, basée sur le savoir-faire du groupe en matière de développement de centrales hydrauliques, blocs forés, pompes à pistons, modules électroniques, valves fonctions et vérins hydrauliques, Oilgear Towler met également en œuvre des solutions complètes en automatismes, asservissement et régulation combinant équipements électriques, logiciels de contrôle-commande, interface homme-machine, supervision, postes de commande, simulation et tests de logiciels en plateforme. Le pilotage du projet est assuré par un ingénieur d’affaires qui constitue l’interlocuteur privilégié du client. L’entreprise a ainsi été amenée à intervenir sur des projets d’envergure, en France comme à l’étranger. Tout récemment, Oilgear Towler a conçu et réalisé l’électrohydraulique (puissance et contrôle-commande) du système d’élévation et de déplacement d’un demi terrain de football de 55 mètres sur 70 et d’un poids de 4.250 tonnes afin d’accroître le nombre de spectateurs lors d’événements spécifiques. D’une puissance installée de 510 kW, l’équipement hydraulique fonctionne à l’aide de 40.000 litres de fluide biodégradable et assure les fonctions de levage, translation et compensation. Le tout avec une précision de +/- 3 mm sur 6 mètres d’élévation. Le programme de modernisation des ponts et barrages sur les voies navigables en France amène également son lot d’affaires. C’est notamment le cas des équipements hydrauliques et automatismes d’un pont basculant sur le canal de Tancarville dont les deux travées de 54 sur 14 m sont actionnées par des vérins de 5 mètres de course, de la motorisation et de la gestion des niveaux du barrage de Givet dans les Ardennes, de la motorisation de l’écluse de Port à l’Anglais en région parisienne (12 m de large) ou de l’hydraulique et du contrôle-commande du barrage de Chatou sur la Seine… A l’étranger, les interventions d’Oilgear Towler ont notamment concerné des projets de barrages au Canada (motorisation hydraulique de 3 portes verticales avec des vérins de plus de 10 m de course) ou encore en Russie, pays dans lequel l’entreprise perçoit de nombreuses potentialités.

La maintenance ou le retrofit des installations existantes sont à l’origine d’une part importante de l’activité d’Oilgear Towler. © Oilgear Towler

Innovation et simulation
Oilgear Towler mise également sur l’innovation pour toujours mieux coller aux besoins du marché. Outre les développements bénéficiant régulièrement à ses gammes de pompes à pistons, dont une part significative peut fonctionner avec des fluides spécifiques tels que le skydrol pour l’aéronautique, les huiles biodégradables ou encore les fluides de base eau-glycol à très faible viscosité, l’entreprise a récemment déposé un brevet concernant la pompe Transfer Barrier® à débit variable dédiée à l’eau pure, aux fluides à base d’eau et aux fluides hydrauliques particulièrement agressifs. La « TB », pompe à eau et débit variable de forte puissance dont Oilgear Towler France est centre de compétences pour l’ensemble du groupe, est une pompe à motorisation fluide effectuée par une centrale hydraulique huile servo-contrôlée. Outre une diminution de la puissance consommée allant jusqu’à 15% par rapport à une pompe Triplex, elle permet de réduire le nombre d’accumulateurs, voire de les supprimer, grâce à un pompage direct dans les vérins. Elle se caractérise également par sa haute pression (jusqu’à 1.000 bar) et des coûts de maintenance réduits. Sa modularité permet de définir des solutions sur-mesure adaptées aux besoins des différents domaines d’applications : presses, bancs d’essais, industries pétrolières… Les nouveautés concernent également la maintenance ou le retrofit des installations existantes, à l’origine d’une part importante de l’activité d’Oilgear Towler. Face à la diminution notable des périodes consacrées à la mise en service des installations et à leur maintenance chez ses clients, Oilgear Towler a été amené à développer de nouveaux moyens de simulation et d’essais qui se traduisent par un gain de temps appréciable sur le réglage sur site et la mise en route des machines. « De plus de deux mois il y a quelques années, le temps de mise en service d’une presse à forger est aujourd’hui descendu à moins de quatre semaines », affirme Benoit Wostyn… 

Développement Oil & Gas
Oilgear Towler France est également un très bon partenaire de l’industrie Oil & Gas, avec une gamme de produits et de services personnalisés. L’expérience en ingénierie des fluides des équipes et la fabrication de composants hydrauliques standards ou spécifiques lui permet d’apporter les solutions attendues à cette industrie exigeante. Des équipements électro-hydrauliques complets sont ainsi régulièrement réceptionnés par les organismes de contrôle et de certifications. Les systèmes hydrauliques et contrôle commande Oilgear sont utilisés dans les fonctions telles que l’élévation de plateformes, le positionnement, la compensation de niveau, la dépose de conduites, etc... 

Les derniers articles sur ce thème

Les vérins Eaton de la gamme XL sont pourvus d’un revêtement d’Eatonite, une couche anti-corrosion très dense qui empêche l’altération du…

Hutchinson Le Joint Français prépare la construction d’un nouveau bâtiment logistique d’une surface de 4 000 m2, avec 300 m2 de bureaux et…

Conçus pour des courses allant jusqu’à 220 mm, les axes et modules à moteurs linéaires proposés par Faulhaber répondent à la demande de…