, ,

Engins mobiles et ferroviaires : partager les expériences

Moins d’un an après sa création, le Mecateamcluster présente déjà un premier bilan d’activités particulièrement éloquent. Tout est allé très vite pour cette « grappe d’entreprises » soucieuses d’unir leurs forces et de partager leurs expériences en vue de constituer, en Bourgogne, un véritable pôle national de compétences dans le domaine de la réalisation et de la maintenance d’engins mobiles. Et aujourd’hui, le jeune cluster est plus que jamais tourné vers l’avenir, conscient qu’il sera porté par un marché en pleine mutation.

Décidément, Didier Stainmesse aime les citations ! Reprenant les paroles d’Henry Ford lors de la création du Mecateamcluster il y a à peine un an, le directeur général de la société Hydro 3M avait déjà déclaré que « se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite », (cf. Fluides et Transmissions n° 144)...
« L’union fait la force et le partage fait l’intelligence » ajoute-t-il aujourd’hui, au moment de présenter un premier bilan de la jeune association spécialisée dans les engins mobiles dont il assume la présidence. De fait, derrière les mots se cache une forte volonté. Celle d’entreprises, bureaux d’études et de recherche, organismes de formation et collectivités locales ayant souhaité se réunir afin de constituer, au cœur du bassin industriel de la région du Creusot-Montceau, un véritable réseau de compétences dans le domaine de la conception, la réalisation et la maintenance d’engins mobiles ; avec des applications multiples dans les secteurs du rail, de la route, des infrastructures, de la manutention et du levage.

Projets fédérateurs
« Un des principaux objectifs du Cluster est de se connaître les uns les autres et de partager les expériences. Rien ne paraît plus simple en apparence, mais rien n’est plus ardu dans la réalité », constate Didier Stainmesse. Et pourtant, « tout est allé bien au-delà de ce que l’on espérait au départ », se réjouit le président du Mecateamcluster.  Aujourd’hui, l’association réunit déjà 35 adhérents – entreprises, universités, collectivités – et ambitionne de dépasser la cinquantaine de membres dans un proche avenir. « C’est une belle aventure qui prouve que l’on peut « monter » rapidement des projets fédérateurs afin de revitaliser nos territoires », renchérit Jean-Claude Lagrange, président de la communauté urbaine Creusot Montceau. Car le nouveau cluster plonge ses racines au cœur d’une région pouvant se targuer d’un riche passé industriel.  
Et ce n’est pas un hasard si le projet de réhabilitation du site historique des Chavannes, hérité des anciens Charbonnages, fait partie des priorités. Déjà équipée de plusieurs kilomètres de voies ferrées raccordées au réseau national, cette zone d’une quarantaine d’hectares constituera une plateforme idéale pour le déploiement des activités du Mecateamcluster®. « La communauté urbaine a déjà validé un programme d’investissements de 5,7 millions d’euros pour un diagnostic et la réalisation d’ouvrages d’art ainsi que l’implantation d’un centre de formation au sein de la plateforme des Chavannes », précise Jean-Claude Lagrange. Ces projets, auxquels s’ajouteront des ateliers de maintenance d’engins mobiles et des sites de stockage, sont bien sûr suivis de près par les autorités locales. « Les collectivités sont à vos côtés », déclare ainsi Philippe Baumel, vice-président du Conseil Régional de Bourgogne, aux entreprises parties prenantes du projet. La CCI de Saône et Loire, a, quant à elle, décidé d’adhérer au Mecateamcluster®, consciente que les efforts déployés par les clusters et pôles de compétitivité s’inscrivent pleinement dans son rôle de soutien aux entreprises.

« Donner et recevoir »

« D’une offre éclatée, nous passons à la réunion de l’ensemble des services sur un même site. C’est cette dimension physique qui fait la force de Mecateamcluster », déclare Patrice Chagnaud, PDG du groupe Fluidexpert (dont fait partie la société Hydro 3M), dans le cadre d’un entretien accordé à la revue Ecosphère de la communauté urbaine Creusot-Montceau. « Le potentiel de voies est capital lorsqu’on travaille sur des wagons et des engins volumineux, poursuit-il. L’espace foncier quant à lui offre des perspectives de stockage qui nous permettent d’envisager un fort accroissement d’activités ». C’est ainsi qu’Hydro 3M, implantée sur le site, est passée de 15 à 40 personnes en 5 ans et ambitionne les 60 emplois dans les années à venir. « À Montceau, nous pourrons bâtir notre propre terrain de pratiques en fonction des besoins et des matériels de nos clients », estime pour sa part, Philippe François, directeur général délégué de GTIF (Gestion technique d’ingénierie et de formation), centre de formation aux métiers ferroviaires. Caténaires, signalisations, infrastructures, toutes les configurations sont ici possibles ; nous disposerons alors de la seule école de ce type en France… Mecateamcluster s’avère une réelle opportunité d’accroître durablement nos capacités d’enseignement ». Quant à Frédéric Charbon, PDG du groupe Rave Transilog (transport & logistique), il affirme que « faire partie de ce cluster, c’est donner et recevoir. Nous allons concourir au développement du cluster, en bénéficier comme prestataire, mais nous serons aussi client de ses membres puisque nous sommes acheteurs de matériel mobile et en recherche permanente d’engins spécifiques. En prenant part à Mecateamcluster, notre entreprise s’inscrit dans une démarche sociétale et contributive. Il s’agit d’être aux avant-postes du développement du territoire ».

La société Hydro 3M est présente depuis 2005 dans la zone où elle a inauguré son nouveau siège un an plus tard. © Hydro 3M
Hydro 3M est passée de 15 à 40 personnes en 5 ans et ambitionne les 60 emplois dans les années à venir. © Hydro 3M

Plateforme ferroviaire mutualisée
A la suite de la société Hydro 3M, présente depuis 2005 dans la zone où elle a inauguré son nouveau siège un an plus tard, de nouveaux partenaires devraient s’implanter prochainement sur le site des Chavannes et bénéficieront d’une infrastructure de choix pour le développement de leurs activités. Le plan stratégique du Mecateamcluster® à l’horizon 2012-2013 prend appui sur le projet de constitution de la plateforme ferroviaire mutualisée Mecateamplatform® pour la conception, l’innovation et la maintenance des engins de chantiers ferroviaires. Cette plateforme représentera un concentré de savoir-faire réunissant toute la filière des engins mobiles, depuis les équipementiers et sous-traitants jusqu’aux exploitants de réseaux, en passant par les constructeurs et intégrateurs d’engins et les entreprises de travaux, sans oublier les organismes de formation et les bureaux d’études et de R&D, permettant ainsi au cluster de s’inscrire « du local à l’international », affirme Michel Berthelier, président de Data Master, conseil en stratégie auprès de l’agence Creusot-Montceau Développement. 

Le jeune cluster bénéficiera de la véritable mutation que connaît actuellement le secteur ferroviaire. Avec un basculement progressif d’une économie ferroviaire fermée vers un modèle mondialisé et l’ouverture à la concurrence qui en résulte, tant pour l’industrie ferroviaire que pour l’exploitation de réseaux de fret et de passagers, ce sont de nouvelles opportunités qui apparaissent. Les responsables de Mecateamcluster® citent notamment le renouvellement de 200 rames du TGV français à l’horizon 2014, les appels d’offres lancés par la SNCF et les régions pour le remplacement de 1.850 TER ou encore le plan 2008-2015 de RFF pour 6.420 km de voies et 2.420 appareils de voies pour un total de 13 milliards d’euros. A cela s’ajoutent d’intéressantes perspectives sur les marchés export, dont les besoins rendront plus que jamais indispensable la structuration de l’offre en filières spécialisées fédérant l’ensemble des compétences nécessaires pour y répondre. Une démarche en pleine adéquation avec celle du Mecateamcluster® ! 

Déjà équipée de plusieurs kilomètres de voies ferrées raccordées au réseau national, cette zone d’une quarantaine d’hectares constituera une plateforme idéale pour le déploiement des activités du Mecateamcluster®. © Hydro 3M

Les derniers articles sur ce thème

Le spécialiste néerlandais du machinisme agricole Kramp projette une extension du site de Poitiers, pour accompagner sa croissance. Chaque jour,…

L'université des sciences appliquées de Sarrebrück (htw saar) est l'une des universités les plus axées sur la recherche et les applications en…

Les systèmes hydrauliques transmettent des puissances élevées. La conversion de la puissance mécanique en puissance hydraulique, et…