, ,

Lubrifiants industriels : Fuchs prône le suivi des produits en service

Basé sur une croissance essentiellement organique, le chiffre d’affaires du groupe Fuchs a plus que doublé depuis 2000. Ce spécialiste en lubrifiants axe sa stratégie sur une indépendance à tous les niveaux : gestion, choix des fournisseurs et des partenaires, recherche et développement, investissements et lancement de solutions et services innovants. Les nouveaux produits présentés par la filiale française lors du salon Industrie Paris en attestent.

La lubrification, Fuchs connaît !
Voilà maintenant 83 ans que le groupe familial allemand développe « une véritable culture autour du lubrifiant », pour reprendre les termes de Stéphane Bouilloux-Lafont, directeur de la division industrie de Fuchs Lubrifiant France. Son chiffre d’affaires a atteint 1.832 millions d’euros l’année dernière, ce qui représente plus qu’un doublement par rapport aux 900 millions d’euros réalisés en 2000. Le secteur industriel est à l’origine de 55% de ce montant, l’après-vente automobile (auto, moto, poids lourds) générant les 45% restants. Fuchs, qui compte quelque 33 usines dans le monde, consacre une part conséquente de ses ressources à l’investissement et à la recherche. Le groupe a notamment réalisé d’importants investissements dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) au cours de ces cinq dernières années. Près de 10% de ses effectifs - soit 400 collaborateurs sur un total de 3.900 - travaillent au sein de son service R&D. Implanté en région parisienne, la filiale française emploie quant à elle 275 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros. Certifiée ISO 9001 et ISO 14001, Fuchs Lubrifiant France SA exploite une usine à Nanterre dont la capacité de production s’élève à 40.000 tonnes. 

Croissance organique
« Depuis 2005, le groupe connaît une phase de fort développement, essentiellement à travers la croissance organique », précise Stéphane Bouilloux-Lafont. Selon lui, « trois mots résument la stratégie de l’entreprise : Lubricants, Technology et People ». Sur la base d’un portefeuille riche de quelque 10.000 produits et 100.000 clients, l’entreprise revendique un leadership technologique dans de grands domaines d’application et peut s’appuyer sur un effectif motivé dont l’ancienneté moyenne dans l’entreprise est de onze ans. Cette stabilité se retrouve également au sein de l’équipe dirigeante puisque c’est Stéphane Fuchs, petit-fils du fondateur, qui préside aux destinées du groupe depuis 1998. Cette structure familiale constitue également le gage d’une indépendance que le groupe revendique haut et fort. « Fuchs est le leader mondial des producteurs indépendants de lubrifiants et, si l’on tient compte de l’ensemble des fournisseurs, nous nous situons au 9ème rang mondial, derrière huit groupes pétroliers », constate Stéphane Bouilloux-Lafont. Cette indépendance se retrouve dans le choix des fournisseurs de matières premières, qui lui permet de « formuler ses produits avec les meilleures sources en termes de qualité, fiabilité et performances », affirme-t-il. 

Suivi des produits en service
Au-delà de la qualité de ses produits, l’entreprise doit également son succès aux services et équipements associés qu’elle met à la disposition de ses clients. La filiale française a ainsi axé son support technique sur trois pôles de compétences concernant le travail des métaux, la protection et le dégraissage des surfaces et la maintenance des machines. Ce support technique se veut très réactif, grâce à une équipe d’une cinquantaine de technico-commerciaux, chefs produits et ingénieurs d’applications aptes à aider les clients à sélectionner le produit adapté à leur besoin. Une fois le ou les produits sélectionnés, Fuchs propose son offre SPS (Suivi des produits en service) visant à en faire baisser le coût d’exploitation et à permettre aux clients de mieux maîtriser l’état de leur parc machines, d’en améliorer la productivité, de bien appréhender les contraintes environnementales et d’assurer l’hygiène et la sécurité des opérateurs. Le laboratoire français procède ainsi chaque année en moyenne à quelque 12.000 analyses de produits en service. En aval, Fuchs Lubrifiant France propose également des solutions pour la reprise et le recyclage des déchets en partenariat avec des entreprises spécialisées. « Toutes ces démarches permettent aux clients de prendre en compte le coût total de possession de leurs produits et machines. Pour nous, il s’agit d’aller bien au-delà de la simple fourniture du produit adéquat en apportant des solutions et en nous engageant sur des résultats », conclut Stéphane Bouilloux-Lafont.

Partenariats
Fuchs a notamment noué des partenariats avec des fabricants de matériels dans le but de proposer à ses clients des équipements contribuant à l’amélioration continue de leur process. Parmi les équipements présentés lors du dernier salon Industrie Paris, le nouveau concept de lubrification par pulvérisation Spray.xact, nominé aux Trophées de l’innovation, constitue une solution très flexible pour l’enduction sans contact et précise des huiles et solutions aqueuses. Le jet est produit à l’aide d’une électrovanne haute fréquence à travers une buse inoxydable facilement démontable permettant de s’affranchir de la mise à disposition couteuse d’air comprimé sur les gicleurs, qui entraîne par ailleurs la formation de brouillard d’huile sur les installations.  Outre la disparition du brouillard, le Spray.xact permet de réaliser des économies du fait de sa précision. De construction compacte, il se traduit par un fonctionnement flexible en toute sécurité. Autre équipement ayant retenu l’attention des visiteurs d’Industrie Paris, la fontaine de dégraissage haute pression Fuchs Easywash HP est une machine de nettoyage manuel fonctionnant avec un produit de dégraissage lessiviel, susceptible de remplacer les fontaines utilisant des solvants pétroliers. Elle diminue les quantités de déchets générés et supprime les émissions de COV. Dans le domaine de la filtration et du déshuilage des fluides de coupe, Fuchs a présenté le système Minipure® MP52 qui élimine en continu les micro-copeaux, fines, particules solides et huiles entières surnageantes ou en émulsion provenant de la lubrification de la machine. Ces modules de filtration peuvent être installés indépendamment ou en série, selon les besoins de l’installation. Enfin, Fuchs vient de lancer trois nouveaux fluides d’usinage de la gamme Ecocool : le fluide d’usinage hydrosoluble Ecocool® AL 3110-2, pouvant être utilisé pour l’usinage du titane, des superalliages au nickel, des aciers et des alliages d’aluminium en ébauche et en finition ; la micro-émulsion multifonctionnelle à forte teneur en huile et haut pouvoir anticorrosion acier/fonte CS 1830, destinée à l’usinage général et la rectification des fontes, aciers et métaux non ferreux ; et le fluide d’usinage hydrosoluble Ecocool® R-TN 2525 HP-RR, satisfaisant au document Snecma : 455-201-0-00 indice B. 

Les derniers articles sur ce thème

Les vérins Eaton de la gamme XL sont pourvus d’un revêtement d’Eatonite, une couche anti-corrosion très dense qui empêche l’altération du…

Hutchinson Le Joint Français prépare la construction d’un nouveau bâtiment logistique d’une surface de 4 000 m2, avec 300 m2 de bureaux et…

Conçus pour des courses allant jusqu’à 220 mm, les axes et modules à moteurs linéaires proposés par Faulhaber répondent à la demande de…