, , ,

Partenariat technique : ACE devient le premier centre d’excellence Hydac

Entre Hydac et ACE, c’est une longue histoire ! Une histoire de confiance réciproque entre des hommes qui partagent un même état d’esprit, une même culture d’entreprise et une vision commune quant à leur organisation et leur développement. Le tout solidement ancré sur plus de 35 ans de collaboration à ce jour et des stratégies basées sur l’accroissement permanent de leurs compétences techniques. Rien d’étonnant alors que Hydac ait tenu à élever l’entreprise dijonnaise au rang de « centre d’excellence », son premier sur le territoire français !

C’est une belle reconnaissance pour ACE qui devient le premier centre d’excellence de la société Hydac France. Liés par un historique très fort et des relations de confiance qui n’ont fait que s’accroître au fil du temps, les deux entreprises resserrent encore leurs liens avec cette nouvelle étape qui témoigne de la volonté d’un spécialiste reconnu dans le domaine des transmissions de s’appuyer sur des partenaires techniques de qualité.

Haut niveau d’exigences
Du fait du haut niveau d’exigences qu’elle suppose, cette distinction ne sera accordée qu’à quelques distributeurs, soigneusement sélectionnés parmi la trentaine dont dispose Hydac sur le territoire français. De fait, si la distribution fait partie intégrante de la stratégie de commercialisation de Hydac France - qui réalise quelque 25% de son chiffre d’affaires par ce canal - les responsables de l’entreprise n’en affirment pas moins leur volonté « d’amener le réseau à la hauteur de l’expérience et de la réputation dont elle jouit sur le marché ».  Cet objectif est en tout point conforme à la politique de la maison-mère allemande visant à étendre sa présence à l’international tout en développant de fortes compétences locales. Nous demandons beaucoup à nos partenaires, mais en contrepartie, nous sommes prêts à nous investir pleinement à leurs côtés, que ce soit par le biais de la formation de leur personnel ou de leur suivi technique », affirme Alain Bechtel, PDG de Hydac France. Aujourd’hui, c’est donc une étape supplémentaire que franchit l’entreprise avec la mise en place de ces centres d’excellence qui s’inscrivent parfaitement dans cette stratégie. « Pour nous, un centre d’excellence est un véritable partenaire technique capable de concevoir et de réaliser des solutions complètes pour le compte des clients. C’est donc tout sauf un simple fournisseur de composants », explique Alain Bechtel. 

ACE (Automatismes du Centre Est) a fêté ses quarante ans l’année dernière.

Son chiffre d’affaires a atteint 24,1 millions d’euros en 2012/2013 et devrait s’élever à environ 29 millions d’euros sur l’exercice 2013/2014. L’entreprise dijonnaise est spécialisée dans le négoce de composants ainsi que l’étude, la fabrication et l’installation de systèmes hydrauliques, pneumatiques, électriques et des automatismes associés.

Ses prestations couvrent également la fabrication de flexibles hydrauliques et de tuyaux onduleux inox, la fabrication de composants Atex, la maintenance, le dépannage et la réparation, ainsi que la formation. ACE emploie plus de 140 collaborateurs dont la moyenne d’âge est de quarante ans et déploie ses activités sur ses quatre sites de Dijon, Clermont Ferrand, Montluçon et Chalon sur Saône. L’ouverture d’une nouvelle agence est prévue à Saint Etienne alors qu’un projet est en cours d’études à Limoges.

Intégration totale
Cette définition correspond tout à fait à la philosophie de la société ACE (Automatismes du Centre Est) dont le champ d’intervention couvre l’étude, la fabrication et l’installation de systèmes hydrauliques, pneumatiques et électriques, ainsi que les automatismes associés. Le « credo d’ACE », selon son président, Dominique Jolimet, c’est d’aller « bien au-delà des composants » dans le but de « réduire les coûts et accroître la productivité des clients ». Cette ligne de conduite a porté ses fruits puisque l’entreprise dijonnaise peut se targuer de compter des clients, tant parmi les grands constructeurs tels que FMC Technologies, Metso Minerals, Vernet Behringer, Bobard ou Alstom, que chez des utilisateurs de renom comme la SNCF, le groupe Vallourec, Plastic Omnium, Eramet ou Michelin, pour n’en citer que quelques-uns sur un portefeuille largement diversifié dans tous les domaines industriels. Si ces fleurons de l’industrie ont choisi de faire appel aux services d’ACE, c’est bien parce que cette dernière peut mobiliser tout un ensemble de compétences pour répondre à leurs besoins. De fait, au-delà d’une activité de négoce basée sur un partenariat avec des fournisseurs reconnus et des stocks de composants dont la valeur représente plus de 10% de son chiffre d’affaires, ACE a fait le choix de l’autonomie, via une intégration totale des différents métiers qui concourent à son savoir-faire et lui permettent de prendre en charge des projets de A à Z. 

En amont, le bureau d’études d’ACE, équipé des logiciels Solidworks et Automation Studio, élabore les plans d’ensemble et de détails qui serviront de base de travail aux différents ateliers de montage. De la tôlerie à la peinture, en passant par l’usinage, le montage, le câblage électrique la réalisation de flexibles hydrauliques (plus de 50.000 vendus dans le monde entier l’année dernière !) et de tuyaux onduleux inox, l’entreprise s’est en effet dotée des moyens lui permettant de maîtriser entièrement ses fabrications. A la sortie des ateliers, la totalité des équipements passent sur bancs d’essais avant leur livraison au client. « Tout ce qui sort d’ACE est contrôlé et testé », insiste Alain Roulon, directeur général. Une précaution indispensable quand on sait que plus de 60% de ses réalisations se retrouvent à l’export un peu partout dans le monde, montés sur des équipements pétroliers, des machines de carrières, des installations ferroviaires et maritimes, des machines-outils ou des unités sidérurgiques et métallurgiques… 

Fabrications dédiées
ACE a d’ailleurs mis en place des zones de fabrication dédiées à certains secteurs dont les besoins sont spécifiques. Un hall ferroviaire fonctionne ainsi depuis trois ans au sein du siège dijonnais de l’entreprise. Equipé d’un banc d’essais à 1.000 bar, cet atelier est régulièrement audité par la SNCF et fabrique notamment des flexibles équipés de gaines anti-feu et de protections mécaniques afin de répondre aux exigences élevées du secteur en termes de sécurité. Au sein de l’atelier d’usinage, un banc d’essais spécifique est dédié au test des platines destinées aux machines de concassage et de criblage livrées par Metso Minerals dans le monde entier. Quant aux composants ATEX dévolus aux installations fonctionnant dans des atmosphères explosibles, ils disposent de leur propre atelier équipé notamment d’une enceinte sous vide et d’un équipement de tests spécialement conçu pour ce type de matériels. Au-delà de la conception, de la fabrication et des essais, ACE est de plus en plus amenée à intervenir dans le domaine de la réparation de composants tels que les vérins hydrauliques, par exemple, ou encore dans le cadre d’interventions sur sites pour la maintenance, le dépannage, l’analyse d’huile et le traitement contre la pollution. Enfin, la notion de compétence technique qu’a toujours prônée ACE se retrouve également dans l’activité de centre de formation en hydraulique, pneumatique et automatismes qu’elle met à la disposition de ses clients comme de ses propres collaborateurs. Gageons qu’ajoutée à toutes les autres, cette dernière prestation n’a pas été étrangère à la décision prise par Hydac de choisir ACE comme premier centre d’excellence sur le territoire français !

Les derniers articles sur ce thème

La demande ne cessant d'augmenter, l'industrie manufacturière doit s'appuyer sur des technologies d'entraînement robustes dans le cadre de…

Les paliers Life-Lube de NSK sont de plus en plus prisés dans l'industrie agroalimentaire et le secteur des boissons pour une bonne raison : ces…

Selon Philippe Dutheil, le directeur général des sept salons régionaux SEPEM INDUSTRIES qui permettent aux industriels d’une région de…