Linde Hydraulics ouvre une usine en Chine

© Linde Hydraulics

C’est ce qu’on appelle un concours (plus ou moins heureux) de circonstances : Linde Hydraulics annonçait, le 15 janvier dernier, ouvrir un site de production flambant neuf à Weifang, en Chine, à environ 1000 km au Nord de Wuhan, l’épicentre du coronavirus.

Le site comprend 25 000 m² de surface de production dédiés aux pompes hautes pressions et moteurs pour 80 %, aux valves pour les 20 % restant, soit une capacité totale de 100 000 pièces par an. Au total, le site représente 36 000 m² en incluant la partie administrative. L’usine regroupe plusieurs sites auparavant séparés. L’ambition de Linde Hydraulics est de servir le marché asiatique pour conforter ses objectifs de croissance, en s’appuyant pour cela sur des ressources locales. Le fabricant allemand avait, dans cette stratégie, ouvert un site aux Etats-Unis quelques mois plus tôt. Linde Hydraulics emploie 1 400 salariés dans six usines à travers le monde, la firme allemande est bien positionné dans les engins mobiles, destinés aux secteurs agricole, minier, du BTP ou de l’industrie forestière.

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.