Règlement européen : une application en deux temps

Le nouveau règlement européen, UE 2019/1781, portant sur l’écoconception des moteurs électriques et variateurs de vitesse, vise à imposer à minima la classe de rendement IE2 aux variateurs de vitesse.

Il étendra également le champ d’application du règlement à de nombreux moteurs qui en étaient exclus : les moteurs 8 pôles, les moteurs pour ambiance explosive ATEX Exdb, Exdc, Exeb, Exec, Extb, Extc, les moteurs de petites puissances monophasés et triphasés entre 120 et 750 W, les moteurs de puissances comprises entre 375 et 1 000 kW. En outre, l’exclusion qui permet d’utiliser des moteurs IE2 lorsqu’ils sont pilotés par des variateurs de vitesse disparaîtra. La classe de rendement IE4 sera obligatoire pour les moteurs 2,4 et 6 pôles dont la puissance sera comprise entre 75 et 200 kW. L’application des exigences, relatives au rendement, sera échelonnée sur deux dates : le 1er juillet 2021 et le 1er juillet 2023.

Nos dernières actualités

Poclain Hydraulics vient d’entrer au capital de deux entreprises : Emsiso, une société slovène experte des machines électriques, et Samsys, start-up française dédiée à l’internet des objets et l’IA.

Avec une hausse de 21% en 2021, à 1,16 milliard d'euros, ifm electronic enregistre des résultats records, qui valident la stratégie de cet ETI familial.

Le spécialiste des capteurs Baumer investit plus de 19 millions d'euros dans un nouveau centre de R&D au siège de Frauenfeld, en Suisse.

Tony Welter remplace désormais Astrid Mozes à la tête de la division hydrostatique.

Le chiffre d'affaires du fabricant Sick est en hausse de 19% et les commandes augmentent de 34% en 2021.

Le laboratoire d'Endress+Hauser vient d'obtenir son accréditation Cofrac pour l'étalonnage de chaînes de mesures et transmetteurs de température exploitant des sondes Pt100.